PRISON-fk

Société

VIH : Une note d’orientation pour le dépistage des détenus

le 14 février 2017


Le Conseil national des droits de l’Homme (CNDH), la Délégation générale à l’administration pénitentiaire et à la réinsertion et le ministère de la Santé procéderont, le mercredi 15 février 2017 au siège du CNDH à Rabat à 16h, à la signature d’une note d’orientation sur le respect des droits de l’Homme et de l’éthique pour le dépistage du VIH dans les établissements pénitentiaires.

Élaborée dans le cadre de la Stratégie nationale sur les droits humains et le VIH/sida, cette note d’orientation comporte des recommandations liées à l’amélioration des services de santé dans les prisons, la lutte contre la discrimination envers les prisonniers séropositifs et à l’accès au traitement antirétroviral (ARV) pour les détenus.

Ces recommandations concernent également des volets liés au conseil et dépistage du VIH/sida à travers notamment la mise à disposition des tests rapides ainsi que la formation du personnel médical et paramédical au dépistage VIH incluant le volet confidentialité, consentement éclairé, et éthique y compris le droit de décliner. La note recommande aussi la mise en place d’un système d’information sur le dépistage du VIH spécifique aux prisons et en concordance avec le système national.

Les recommandations sont issues des directives internationales en la matière notamment celles du Programme commun des Nations unies sur le VIH/sida (ONUSIDA) et l’Organisation mondiale de la santé (OMS)

Procèderont à la signature de la note d’orientation MM Mohammed Essabbar, Secrétaire général du Conseil national des droits de l’Homme, Younes Jabrane, Secrétaire général de la Délégation générale à l’administration pénitentiaire et à la réinsertion et Dr. Alaoui Belghiti, Secrétaire général du ministère de la santé.

LNT avec CdP