International

Le pape François s’énerve et frappe la main d’une fidèle

le 3 janvier 2020


Sur la place Saint-Pierre au Vatican, mardi 31 décembre, le pape François s’est énervé envers une femme qui lui a brusquement agrippé la main alors qu’il passait non loin d’elle.

Le pape François s’est excusé le lendemain, Il explique avoir perdu patience et donné le «mauvais exemple».

Ses excuses, inhabituelles, sont survenues à l’issue de son homélie de la nouvelle année qui dénonçait notamment les violences faites aux femmes, qu’il a comparées à une « profanation de Dieu ».

« Tant de fois nous perdons patience, même moi, et je m’excuse pour le mauvais exemple d’hier », a déclaré le pape à des milliers de pèlerins réunis sur la place Saint-Pierre, mercredi, à la fin de la traditionnelle Messe du Nouvel An.