Sport

La Tribune de Nas : La petite dame lessivée par l’Ajax

le 12 avril 2019


Magnifique, impressionnant, légendaire, le Johan Cruyff Arena est l’un des plus beaux stades que j’ai visité de ma vie. Quand vous arrivez et que vous voyez un énorme portrait de la légende de l’Ajax avec son numéro 14, vous comprenez que l’Ajax Amsterdam est à sa vrai place, parmi les grands d’Europe. Je rajouterai même que le club néerlandais pratique le plus beau football d’Europe, et de loin.

Vous restez émerveillé devant ce jeu léché,  ultra offensif, avec des joueurs d’exception, qui feront le bonheur de grosses cylindrés, lors des prochaines saisons…
Parmi eux, la star de l’Ajax Amsterdam, Hakim Ziyech… Pourquoi je vous dis ça ? Parce que notre Marocain est la superstar de l’Ajax Amsterdam. Pour avoir interviewé plusieurs supporters du club tout au long de la journée, le constat est clair et unanime : le public amstellodamien l’adule. Comme Cris à la Juventus ou Leo à Barcelone. Cependant, les seules critiques émanent des médias, qui lui reprochent d’avoir choisi les couleurs des Lions de l’Atlas.

Mais le Ziyech de l’Ajax n’est pas le même que celui des Lions de l’Atlas… Pourquoi?

Pour la simple raison qu’au Maroc, il est cantonné à un côté, et les clés du camion sont données à un Belhanda quelconque à mon goût. A Amsterdam, c’est le contraire, tout le jeu offensif passe par lui, même Frenkie De Jong, futur joueur du Barca, récupère le ballon proprement et le donne à Monsieur Ziyech. C’est le circuit préférentiel de l’équipe. Hervé, tu aurais du venir avec moi à Amsterdam pour t’en inspirer… Quand je te dis donner les clés du camion, tu n’as pas à acheter un camion tu sais, c’est juste le placer au cœur du jeu, avec sa qualité de passe, de tirs, de dribbles, sa vision de jeu, c’est du gâchis de ne pas en profiter. Le staff de l’Ajax Amsterdam le fait, et c’est comme ça qu’ils ont admirablement étouffé la Juventus de Turin…

J’ai rarement vu un jeu aussi chatoyant, aussi fluide et propre que ce que nous ont proposé les joueurs de l’Ajax… des passes appuyées, un jeu en triangle, quelle belle équipe !

On parle du jeu du Barca des années 2000, mais remettons les choses dans leur contexte, le Barca s’inspire de l’Ajax, et nous sommes contents qu’un aussi gros club avec peu de moyens, et une formation de très grande qualité revienne au-devant de la scène. Il n’y a pas que l’argent dans le foot, il y a l’histoire et la formation…Les clubs arrivistes, si vous n’avez pas encore l’histoire, privilégiez la formation, et sachez la gérer. Quand je dis gérer, je pense notamment à la gestion catastrophique du PSG, en laissant partir par exemple Kingsley Coman et Adrien Rabiot gratuitement…

En tout cas, revenons à la lessive de l’Ajax, car malgré son but, Ronaldo a été inexistant, tout comme ses coéquipiers qui ont été surpris par les vagues offensives incessantes des Néerlandais.

Ces derniers sont capables d’aller faire un résultat à Turin, ils l’ont bien fait à Madrid… surtout qu’ils enregistreront le retour de Noussair Mazraoui et un capital confiance capable de détruire n’importe quelle équipe, le Real Madrid en sait quelque chose…

Nas
Votre envoyé spécial à Amsterdam