Tech

Le SOC inwi Business, pour une veille en continu contre les cyberattaques…

le 24 mai 2019


Il s’agit du Security Operation Center ou Centre Opérationnel de cyber-sécurité de inwi dit (SOC), opéré en partenariat avec Symantec, leader mondial en cyber-sécurité. En service depuis un an, cette plateforme a été le premier et demeure le seul SOC opérateur au Maroc.

“Une infrastructure de pointe capable de détecter, analyser et répondre en 24/7 à toutes les cyber-menaces, attaques extérieures et virus informatiques qui peuvent affecter les systèmes d’information des entreprises clientes”, dit-on auprès d’inwi pour qui l’objectif final du SOC est d’assurer une surveillance continue afin de rétablir dans un délai, le plus court possible, le fonctionnement du système d’information lorsqu’il est touché. “Nous sommes heureux de pouvoir montrer les progrès réalisés depuis notre lancement il y a un an en matière de cyber-sécurité’’, affirme Sami Landoulsi, Directeur du Marketing entreprises et de la Business unit Cloud-Cyberdéfense de inwi. Et de poursuivre qu’au terme de sa première année d’activité, le SOC inwi Business a mis en place le premier Observatoire National en Cybersécurité et a établi son bulletin national.

Un document de référence qui répertorie, met à jour et analyse les principales vulnérabilités et cyberattaques relevées au Maroc. Grâce aux milliards de données collectées et d’événements analysés chaque mois à l’aide de plateformes informatiques spécialisées en cyber-menaces, en calculs complexe et en corrélation d’évènements, ce bulletin trimestriel dresse une liste actualisée des vulnérabilités des réseaux informatiques au Maroc, des failles de sécurité de tout type, et des tentatives d’attaques constatées ou redoutées.

Ce dernier s’appuie également sur l’activité CERT de son partenaire Symantec à travers le monde et constitue à ce titre une source d’information pointue, globale, et d’expertise majeure. C’est à ce titre un véritable outil de veille stratégique qui sera mis en ligne prochainement sur le site (inwi.ma) : ‘‘La mise en place de cet Observatoire et du cyber bulletin national a un double objectif : d’abord partager avec l’ensemble de l’écosystème entreprises au Maroc les principales attaques et vulnérabilités détectées par nos sondes, et ensuite mettre en place ensemble les moyens les plus adéquats de les contrer dans la durée. inwi Business apporte ainsi des réponses ciblées, performantes et adaptées aux problématiques des cyber-menaces auxquelles toutes les entreprises et institutions font face’’, explique Adil Zari, Directeur du SOC inwi.

Pour rappel, en 2018, les cyber-attaques ont coûté à l’économie mondiale 445 milliards de dollars. Elles sont selon le World Economic Forum le cinquième plus gros risque mondial en 2019, juste derrière les risques liés aux changements climatiques et aux catastrophes naturelles. Le Maroc n’est évidemment pas épargné par cette menace. Son économie, ouverte et connectée, est une cible potentielle de cyber-attaques. En 2017, plus de 80.000 attaques DDoS (qui visent à rendre un serveur, un service ou une infrastructure indisponibles en le saturant de données) ont été enregistrées. En 2018, 400 sites de e-commerce ont été touchés. Plus de 3 millions de tentatives de piratage et d’attaques informatiques ont été relevées.

H.Z