Économie et Finance

Résultats : Managem tient bon face à la chute des cours

le 25 mars 2020


Le groupe minier Managem a réalisé au titre de l’exercice 2019 un chiffre d’affaire (CA) de 4,553 milliards de dirhams (MMDH), en hausse de 5% par rapport à l’année auparavant.

Malgré la forte baisse des cours de vente en 2019 de -49% pour le Cobalt, -9% pour le Zinc et -7% pour le Cuivre, Managem réalise une croissance de 5% de son CA, indique le groupe dans un communiqué sur ses résultats annuels 2019. Cette performance résulte de l’augmentation de 33% de la production du Cobalt, suite à l’extension des capacités de production des unités hydro-métallurgiques, la multiplication par 3 fois de la production de l’Or, avec la montée en puissance de l’activité au Soudan et de la progression de 23% de la production de l’Argent, fait savoir la même source.

Au terme de l’année 2019, l’excédent brut d’exploitation (EBE) s’établit à 1,123 MMDH, en baisse de 15% par rapport à 2018, relève le groupe, ajoutant que les efforts au niveau des cash-costs, combinés à l’augmentation des volumes produits se sont traduits par un gain global de 300 millions de dirhams (MDH), réduisant significativement l’impact de la baisse des cours évalué à 600 MDH. Le groupe fait également remarquer que la persistance d’un niveau défavorable des prix à l’international conjuguée à la difficulté d’exploitation de certains actifs miniers a également nécessité la constatation de provisions pour dépréciation, conformément à la norme IAS36.

Par ailleurs, la non récurrence de l’impact positif en 2018 lié à la consolidation de la JV qui porte le projet TRI-K en Guinée, a accentué la baisse du résultat d’exploitation qui s’établit à -345 MDH au titre de 2019, précise Managem, notant que ces éléments non récurrents intervenus durant 2019 se sont traduits par un impact négatif global de l’ordre de 350 MDH au niveau du résultat net part du Groupe qui ressort à -427 MDH.

Et d’enrichir que dans le cadre de l’accompagnement du plan de développement du Groupe, le conseil d’administration propose à l’assemblée générale ordinaire de ne pas distribuer de dividendes au titre de l’exercice 2019.

S’agissant des perspectives, Managem poursuit sa stratégie de croissance africaine orientée vers le développement de projets de grandes tailles visant à donner une nouvelle dimension au groupe et basée sur un programme d’investissements soutenu, selon le même source. Des concrétisations notables sont attendues au niveau des projets à fort potentiel du Groupe, axées sur une nouvelle extension de capacité de la mine de Gabgaba au Soudan avec un objectif de production jusqu’à 3 tonnes d’or par an à moyen terme et sur l’achèvement de la construction du projet aurifère Tri-K avec un démarrage de la production en 2021 et un objectif de production nominale de 3,5 tonnes d’Or par an. Il s’agit également de la finalisation de l’étude de faisabilité du projet cuprifère Tizert dont les ressources estimées atteignent plus de 650.000 MT de Cuivre et du démarrage de la production du grand projet Cobalt-Cuivre Pumpi en RDC réalisé en partenariat avec Wanbao mining pour un investissement de 560 M USD.

Dans le contexte de crise sanitaire actuel, le groupe Managem fait savoir qu’il est plus que jamais mobilisé pour mettre en œuvre de façon responsable, tous les moyens disponibles afin de préserver la santé et la sécurité de ses collaborateurs et de contribuer à la réduction de l’expansion de la pandémie du COVID-19 à l’échelle national et autour de ses zones d’activités.

LNT avec MAP