Économie et Finance

Remplissage des bus, Alsa Al Baida ouvre une enquête

le 19 juin 2020


Par suite du partage sur les réseaux sociaux d’une image montrant un autobus ALSA AL BAIDA avec un nombre qui semble dépasser le taux de 50% de remplissage selon la règle en vigueur dans le cadre de la prévention contre la pandémie du COVID-19, une enquête interne a été ouverte par les services de la société, qui veille au respect le plus strict des mesures de préventions dictées par les Autorités depuis la survenue de ladite pandémie, annonce un communiqué d’Asla Al Baida.

ALSA AL BAIDA « assure ses clients et l’opinion publique, que depuis la survenue de la pandémie du COVID-19, elle a veillé au respect le plus strict des mesures de prévention dictées par les Autorités compétentes, tant sur le volet de la protection de ses employés que celui de ses clients, et ce en mettant en place tous les moyens matériels et pédagogiques nécessaires à la prévention et à la sensibilisation », poursuit le communiqué. Et de préciser que tous les autobus d’ALSA AL BAIDA subissent une désinfection à chaque rotation pendant le service ainsi qu’une désinfection totale à la rentrée aux différents dépôts, et que toute la flotte est équipée de gels désinfectants à la disposition de ses clients en plus de ceux propres aux conducteurs, qui sont sensibilisés et formés sur les mesures à respecter.

A date d’aujourd’hui, et depuis la survenue de la pandémie, aucun des conducteurs urbains ALSA AL BAIDA n’a été testé positif au COVID-19, rappelle la société.

Par ailleurs, le respect du taux de remplissage de 50% de la capacité de charge des autobus ALSA AL BAIDA, en termes de places assises et de places debout, est « assuré dans l’ensemble au niveau du réseau », déclare-t-on auprès d’Asla Al Baida, précisant que pendant les heures de pointe, et sur certaines lignes, « nos services fournissent au quotidien des efforts considérables pour veiller au respect de cette mesure importante et se déplacent sur place à chaque incident pour inciter les clients à collaborer avec nos conducteurs pour pouvoir appliquer cette règle ».

En conclusion, Alsa Al Baida tient à « remercier vivement nos clients de leurs réactions positives par la suite de la mise en circulation de la flotte transitoire en attendant la réception du nouveau parc de 700 autobus neufs d’ici le début de l’année 2021, tout en les appelant à davantage de collaboration pour l’application des mesures de prévention contre la pandémie du COVID-19 par le port obligatoire des masques et plus de compréhension quand nos conducteurs leurs demandent de ne pas monter quand la capacité de l’autobus est atteinte ».

LNT avec CdP