Economie

RCI Finance Maroc, du Groupe Renault, lève en une journée 400 MDH de BSF

le 2 décembre 2019


RCI Finance Maroc est une société de financement, filiale marocaine du Groupe RCI Bank and Services, elle-même filiale à 100% du Groupe Renault.

En tant que captive, RCI Finance Maroc contribue à fidéliser les clients des marques Renault et Dacia grâce à des offres de financement et de services compétitives et intégrées à leur politique commerciale destinées aux particuliers, professionnels et entreprises.

Son activité de crédit pour le réseau de Renault consiste en des financements de stocks, crédits de trésorerie et de l’affacturage.

Fondée en 2005, RCI Finance Maroc est l’unique financière de marque installée dans le Royaume.
M. Claudio VEZZOSI en est le Président Directeur Général et M. Louis BAPTISTE son Directeur Administratif et Financier.

L’actualité de RCI Finance Maroc réside dans la concrétisation la semaine dernière d’une importante opération d’émission de BSF (bons de société de financement) de 400 millions de dirhams.

A cette occasion, le Directeur Administratif et Financier tient à préciser que « RCI Finance Maroc a été le premier émetteur à répondre à l’ensemble des nouvelles exigences de l’AMMC et à obtenir un visa pour son programme BSF suite à la nouvelle circulaire de juin 2019, ce qui nous a permis de rouvrir le marché du BSF et satisfaire la demande des investisseurs marocains, en attente de titres BSF depuis plusieurs mois ».

En effet, la qualité de la signature RCI Finance Maroc a attiré un livre d’ordres de 6,1 milliards de Dirhams, majoritairement placés en bas de la fourchette de spread annoncée au marché, à 35 points de base.

L’emprunt de 400 millions, sur-souscrit plus de 15 fois, a bénéficié d’un taux final de 2,73%.
Sur sa maturité, il s’agit du BSF le moins cher jamais réalisé par une société marocaine de financement depuis plusieurs années.

M. Louis BAPTISTE, nous a également expliqué que « le BSF nous permet de diversifier nos sources de refinancement, de diluer notre risque de contreparties et d’allonger la maturité de nos passifs ».
Dans cet objectif, dès novembre 2018, RCI a restructuré son programme.

Désormais, elle fait appel aux investisseurs avec une fourchette de spread sur la base de laquelle ces derniers sont alloués suivant une méthode d’adjudication favorisant les spreads les plus serrés.

Cela lui a permis d’élargir ses livres d’ordres et d’optimiser le coût de ses émissions. Son programme de refinancement permet d’émettre sur 2 à 7 ans et utilise un format simple et adapté à la demande du marché, avec un taux fixe, des coupons annuels et un remboursement in fine.

En novembre 2019, RCI Finance Maroc a rehaussé son programme à 2,5 milliards de Dirhams afin d’accompagner sa croissance, dont l’émission actuelle de 400 MDH fait partie.

Et M. Claudio VEZZOSI, Président Directeur Général, de préciser que « les ressources levées à l’occasion de nos émissions sont directement investies dans les offres de financements et services des marques Renault et Dacia à destination des clients particuliers, des entreprises et des concessionnaires du Groupe Renault au Maroc ».

Par ailleurs, RCI Finance Maroc occupe une position de leader sur le marché du financement automobile.
Le Président Directeur Général ajoute : « sa vocation est d’accompagner le Groupe Renault pour rendre la mobilité automobile accessible au plus grand nombre.

Grâce à sa stratégie de diversification de son refinancement, elle propose des offres compétitives au bénéfice des citoyens et du tissu économique marocains. »

Avec la précision qu’en tant que société de financement, RCI Finance Maroc n’a pas d’accès direct à la Banque Centrale.

Elle se refinance majoritairement auprès de banques marocaines ou internationales, via des enveloppes bancaires.

Son refinancement sur le marché des capitaux, via les BSF, vient en complément pour un tiers de son endettement.

Enfin, pour limiter les risques de change et de taux, RCI Finance Maroc choisit de se refinancer uniquement en Dirhams et via des emprunts à taux fixe.

Ces deux dernières années, la société a plus que doublé son encours de BSF, atteignant 1,9 milliard de Dirhams en novembre 2019.

Et M. Louis BAPTISTE de conclure : « Nous sommes confiants dans la profondeur du marché et dans la capacité des investisseurs marocains à nous accorder leur confiance et à accompagner durablement notre croissance ».

Afifa Dassouli