Culture

Ramadan 2020 : les deux chaines nationales proposent une programmation 100% marocaine

le 22 avril 2020


Le Covid-19 ne change rien à la programmation ramadanesque 2020 des chaines nationales qui s’annonce bien étoffée. Ainsi, comme chaque année, le mois sacré sera rythmé par des séries télévisées, sitcoms et émissions spéciales.  

La deuxième chaîne propose une offre qui englobe de la fiction, des formats courts, de l’humour, du drame, des capsules culinaires, des rendez-vous culturels, des magazines de débat, etc.

A l’heure du ftour, 2M propose « La coopérative », une sitcom qui fait partager la vie mouvementée d’une coopérative agricole fondée par les femmes d’un village du Moyen Atlas. Avec Mohamed Khiari, Jamila El Haouni, Souad Hassan, Fadoua Taleb, Aziz HAattab, Aya Yadini, Zahira Sadiq, Hasna Moumni, Mohamed Dahra, Oussama Ramzi.

Les téléspectateurs auront également rendez-vous quotidiennement avec la série « Assir Almadfoune » qui raconte le retour au quartier d’Othmane après dix ans d’absence, suite au meurtre de son meilleur ami dont il fut accusé. Un drame social avec à l’affiche Naima Ilias, Abdelilah Ajil, Abdellatif Chaouki, Nadia Kounda, Sanae Alaoui, etc.

Et pour plus de drame, la série « Héritage » s’invite sur les écrans tous les jours à partir de 22h15. L’histoire tourne autour de Lhaj Ammar, patriarche dirigeant tout le monde à la baguette et qui, confronté à sa fin proche, doit choisir un successeur.

2M propose également « Alghariba », une série qui fait vivre le parcours de Souad, incarnée par Fatima Zahra Bennacer, femme battante ayant réussi à l’étranger et confrontée à un retour au pays difficile.

La caméra cachée « Mchiti Fiha » signe son retour cette année aussi. Avec un record d’audience en 2019 de plus de 13,6 millions de téléspectateurs, cette caméra cachée revient avec de nouveaux pièges qui testeront le sang froid des célébrités marocaines dans un cadre humoristique.

Avec « Tendance », chaque vendredi soir, Hassan El Fad passe au crible toute la société́ marocaine et s’amuse à tourner en dérision les situations de la vie quotidienne à travers une galerie de personnages hilarants et de portraits loufoques.

De son côté, la chaîne Al Aoula, promet également une programmation riche avec une grille 100% marocaine.

Les téléspectateurs auront rendez-vous à l’heure du ftour avec la sitcom humoristique «Serba, de Londres à la ferme», réalisée par Ali Tahiri, et interprétée par Rachid Rafik, Adnane Mouhejja, Rafik Boubker, Aziz Dadas,etc. Après son grand succès durant ramadan 2018 cumulant près de 276 millions de vues sur YouTube, la série humoristique « Souhlifa » est reconduite par la première chaine pour de nouvelle aventure de « Israa » et son oncle qui s’est marié au grand dam de sa nièce.

De son côté, la série quotidienne «Yacout Wa Anbar» réalisée par Mohamed Nasrat et interprétée, par Nora Skalli, Aziz Hattab, Sandia Taj Eddine et Houda Sadki, est un drame social qui raconte la vie de Haj Tlemsseni, un grand marchand de Derb Omar père de 6 filles et qui rêve d’un héritier mal…

Al Aoula propose également cinq téléfilms «inédits» pour ce mois sacré. Ainsi, les téléspectateurs auront rendez-vous chaque samedi à 22h30 avec «L’congé» de Naoufal Al Barawi, «L’baliza» de Hamid Basket, «L’hamza» avec Fadila Benmoussa et Abdellah Farkous, «Attakrim», avec Mohamed Khouyi, Yassine Ahjjame et Naima Lamcherqui. En enfin, « Al Madi la yaoud », une romance classique qui prend le téléspectateur dans un voyage dans les années 1960.

«Al Aoula» prévoit pour le mois de ramadan «Oussrati», un nouveau talk 100% familial, qui sera diffusé chaque jour avant le ftour et animé par Zineb Saber. L’émission traitera des sujets autour de la santé et la psychologie de la famille avec des experts qui donneront des conseils juridique, mais aussi sur la gestion du budget familial, etc.

A. Loudni