Politique

Post COVID: Le PPS réclame un nouveau pacte politique et social

le 31 mai 2020


Le Bureau politique du Parti du Progrès et du Socialisme (PPS) annonce dans un communiqué avoir tenu sa réunion périodique, à distance, le jeudi 28 mai 2020.

Concernant la situation de la crise sanitaire au Maroc, et la reprise des activités économiques, le PPS exprime sa satisfaction à l’égard de l’amélioration sensible des indicateurs de la situation épidémiologique dans notre pays, le BP souligne la nécessité de davantage de précaution et de prudence ; en évitant le relâchement pour conforter notre succès collectif dans le dépassement, de manière sûre et définitive, des dangers qui menacent la santé publique.

Le BP enregistre positivement la reprise des activités économiques, industrielles, commerciales et des celles des services. Il souligne la nécessité de l’accompagnement de cette reprise par des mesures préventives fermes par la mise à disposition, dans tous les lieux de travail, la logistique sanitaire ainsi que les dispositifs de prévention et de sécurité requis. Cela dans le but d’éviter l’apparition de nouveaux foyers de contamination dont il sera difficile de maitriser l’extension.

Par ailleurs, le BP du PPS réitère sa demande au gouvernement pour une préparation efficace de la phase de sortie du confinement sanitaire. Ce qui nécessite de prendre en considération la maturité des citoyennes et des citoyens et d’œuvrer, dès maintenant, à leur faire connaitre les dispositions qu’il convient de maintenir ; sachant que la sortie probable et attendue du confinement ne peut être accomplie, de manière saine et effective, que si elle est progressive et tient compte de la différenciation des indicateurs épidémiologiques entre les régions et les provinces ; et, en accompagnant cette phase de sortie d’un fort système de détection, de suivi et d’un large dépistage médical.

Aussi, le PPS enregistre positivement le rattrapage par les autorités publiques des manquements ayant entaché l’opération de sélection des ménages pauvres éligibles au soutien financier direct et qui n’en ont pas bénéficié jusqu’à présent. Il appelle à accélérer la distribution de cet appui financier aux centaines de milliers de ménages concernés.

Un nouveau contrat politique

Le PPS, dans son communiqué, souligne la nécessité de dégager un nouveau contrat politique qui consolide l’Etat national démocratique, économiquement fort, performant et socialement juste.

Sur ce point, le BP insiste, au sujet de l’approche qu’il convient d’adopter pour faire face à l’étape post-covid, sur les orientations récemment entérinées par le Comité Central du parti et dont la présentation de manière détaillée se fera au cours des quelques prochains jours. Ces orientations s’articulent autour de la nécessité de dégager un nouveau contrat politique qui consolide l’Etat national démocratique, fort, performant économiquement et juste socialement. Un contrat fondé sur un pacte social et démocratique qui place l’homme au cœur du processus de développement et qui lui assure sa dignité, donne la priorité aux secteurs de la santé, de l’enseignement, de la recherche scientifique, de l’emploi et de la culture et s’appuie économiquement sur le rôle de l’Etat dans le renforcement et l’amélioration qualitative de l’investissement public, dans l’orientation et la régulation ainsi que sur le renforcement du secteur public, la relance des secteurs économiques affectés dans les domaines de l’industrie, du tourisme, de l’artisanat, du bâtiment, du transport et des services, l’investissement dans l’industrialisation, la transformation numérique et l’économie verte et le soutien de l’entreprise pour la préservation des postes d’emploi, la promotion de la demande intérieure et la préservation du pouvoir d’achat.

Le BP estime que les conditions de réussite de ce nouveau contrat politique, dans ses dimensions de développement, économiques et sociales, requièrent dans cette étape critique précise, le renforcement de la démocratie dans ses différentes dimensions. Ce qui nécessite le renforcement des libertés, des droits et de l’esprit de citoyenneté, l’élévation de la notoriété du champ politique adossé à de véritables institutions efficaces et des partis politiques sérieux, à des collectivités territoriales et à une institution législative élue qui exprime la volonté populaire et qui dégage un gouvernement fort soumis au principe de la responsabilité et de la reddition des comptes, comme le stipule la constitution.

Le PPS renouvelle également son appel pour la préservation de la vie démocratique en rapport avec les collectivités territoriales, suite au report continu des sessions des conseils de ces principales entités décentralisées, au moment où il était possible de les orienter vers la poursuite de leur action sous les mêmes conditions et règles préventives dans lesquelles d’autres institutions fonctionnent comme le parlement. Si les aspects sanitaires et économiques revêtent de manière évidente leur importance, toute occultation de l’aspect démocratique dans ces conditions aura des répercussions négatives en particulier en ce qui concerne les conditions de la bonne gouvernance de ces collectivités et le renforcement de la confiance des citoyens dans la faisabilité de leur existence et de leur action.

Enfin, le parti renouvelle son appel dans ce cadre pour le renforcement de la concertation avec les acteurs nationaux et l’intensification du débat public par la forte implication des moyens d’information publics, sur les aspects liés à la sortie progressive du confinement sanitaire et sur les mesures de relance de l’ensemble des aspects de la vie nationale, et demande de nouveau au gouvernement de trouver une solution rapide pour le rapatriement des Marocains bloqués à l’étranger, comme l’ont fait d’autres pays qui ont connu une situation semblable.
LNT avec CdP