Politique

74è session de l’AG-ONU: Le Maroc réitèrera les constantes de sa politique extérieure

le 23 septembre 2019


Les travaux de la 74ème session de l’Assemblée Générale des Nations Unies portent sur le thème: « Dynamiser les efforts multilatéraux pour l’éradication de la pauvreté, de l’éducation de qualité, l’action contre le changement climatique et l’inclusion ».

Le Maroc, qui y participe, est engagé pour mettre en avant l’importance des valeurs du multilatéralisme pour servir notre monde d’aujourd’hui à travers des priorités claires pour le Royaume.

Ainsi, la position du Maroc à l’égard de la question du Sahara marocain a toujours été constante et ne souffre d’aucune ambiguïté.

Le Maroc participe avec sérieux et bonne foi aux efforts menés sous l’égide exclusive des Nations Unies et de son Secrétaire Général pour relancer le processus politique sur la base des paramètres du Conseil de sécurité, définis en 2007;

Le Maroc espère que les résolutions du Conseil de sécurité et de la 4e commission de l’Assemblée Générale soient au diapason pour donner l’impulsion tant souhaitée par la communauté internationale au processus politique pour parvenir à une solution politique réaliste pragmatique et durable.

Le Maroc contribue également de manière soutenue aux Opérations de Maintien de la Paix des Nations Unies depuis plus de six décennies. La contribution du pays vise le maintien et la consolidation de la Paix particulièrement dans le continent africain, à travers notamment la mise en œuvre des engagements pris dans le cadre de l’initiative du Secrétaire général de l’ONU « Action pour le Maintien de la Paix ».

Le Royaume participe actuellement à trois opérations de Maintien de la paix des NU pour le continent africain.

Conscient du rôle important joué par la femme dans la pérennisation de la paix, le Maroc accordera une importance particulière à l’Agenda « Femmes-Paix et sécurité » de l’ONU et appuiera les différentes initiatives y afférentes.

Le Maroc compte poursuivre ses efforts pour intégrer de plus en plus la dimension genre au sein des contingents déployés dans le cadre des Opérations de Maintien de la Paix de l’ONU.

Le Maroc œuvre à promouvoir le dialogue interreligieux à travers notamment, la mise en œuvre de la résolution 73/328 portée par le Royaume, intitulée « Lutte contre les discours de haine : promotion du dialogue interreligieux et interculturel et de la tolérance » ; Cette résolution amplifie l’élan donné par le SG des N.U à la lutte mondiale contre les discours de haine, qu’il a identifiée comme une priorité d’action.

Le Maroc partage les préoccupations de la Communauté internationale concernant le développement des armes nucléaires et leur prolifération, et qui constituent une menace pour la paix et la sécurité internationales.

Le Maroc reste engagé en faveur du multilatéralisme, la négociation, le dialogue et la voix diplomatique pour un désarmement général, complet, véritable et irréversible, en vue d’établir des zones exemptes d’armes nucléaires et de parvenir à un monde sûr et sécurisé.

En tant que pays fondateur de l’Initiative Globale de Lutte contre le Terrorisme Nucléaire (IGLTN), le Maroc œuvre en étroite coordination avec la co-présidence américaine et russe de cette initiative.

Il préside actuellement son Groupe de mise en œuvre et d’évaluation (IAG), pour un mandat de 2 ans.

Mise en Œuvre des ODD, une priorité multilatérale 

Un Sommet sur les Objectifs de Développement Durable (ODD) se tiendra, les 24 et 25 septembre 2019, sous le thème : « donner les moyens d’action aux populations et assurer l’inclusion et l’égalité ».

Ce Sommet, le 1er du genre depuis l’adoption de l’agenda 2030 en septembre 2015, aura pour objectif de faire le suivi des progrès accomplis dans la mise en œuvre des 17 ODDs et d’arrêter la vision pour les dix prochaines années ;

Ce sommet sera une opportunité pour le Maroc pour :

• Communiquer sur les avancées du Royaume en matière de mise en œuvre des ODDs;

• Mettre en valeur les stratégies sectorielles de développement, lancées par le Roi Mohammed VI, notamment celles relatives au développement durable, à l’agriculture, à l’industrie, au tourisme, à la formation, à l’éducation, à la santé, à la protection sociale, à la jeunesse, etc…

• Faire le plaidoyer de l’Afrique qui a des besoins spécifiques en matière de développement et qui a besoin d’un appui continue de la communauté internationale pour valoriser ses potentialités

Le Ministère des Affaires Etrangères et de la Coopération Internationale, l’Organisation des Nations Unies pour l’Alimentation et l’Agriculture, la Commission Economique des Nations Unies pour l’Afrique et la Banque Africaine de Développement organiseront conjointement, le 23 septembre 2019, un « panel de Haut Niveau » sous le thème « La sécurité alimentaire et la réalisation des ODD en Afrique : Quel rôle pour la coopération sud-sud et triangulaire ».

La sécurité alimentaire constitue un axe prioritaire des activités de coopération sud-sud entreprises par le Maroc, notamment dans le continent africain ;

Ce panel sera une occasion de débattre du défi que représente la sécurité alimentaire en Afrique et des moyens de renforcer l’action des pays africains dans ce domaine ;

Dans le cadre de la politique marocaine en matière de Coopération Sud-Sud, le Maroc a pris des initiatives, notamment dans le secteur agricole. Il a ainsi à son actif les initiatives qu’il a pu promouvoir au profit de l’Afrique, telles que les initiatives Triple A et Triple S, ainsi que le fonds fiduciaire créé par le Maroc auprès de la FAO pour promouvoir la coopération triangulaire et les partenariats tripartites.

Une participation active du Maroc est prévue pour le « Sommet de l’Action pour le climat » qui se tiendra, le 23 septembre 2019, à l’initiative du Secrétaire Général des Nations Unies :

Ce sommet, ambitionne de donner aux dirigeants du monde, notamment les gouvernements, les entreprises, les investisseurs et la société civile, l’opportunité de faire part d’actes concrets posés en faveur du climat, notamment dans les domaines de la transition énergétique, du financement de l’action climatique et de la tarification du carbone, de la transition industrielle, des solutions fondées sur la nature, des villes et actions locales et de la résilience.

o Le Maroc est engagé au niveau africain et mondial dans les efforts de la communauté internationale pour répondre à l’urgence de la crise climatique.

6-Lutte contre le Terrorisme

o Le Maroc souscrit à toutes les résolutions du Conseil de Sécurité en matière de lutte contre le terrorisme;

o Depuis son élection à la co-présidence du Forum Mondial de Lutte contre le Terrorisme (GCTF) en 2015, le Maroc a fait du renforcement de la coopération entre le Forum et les Nations Unies l’une de ses priorités stratégiques. Cette priorité est reflétée dans la déclaration Ministérielle conjointe ONU-GCTF ;

o Le Maroc qui a été élu pour un 3ème mandat à la co-présidence avec le Canada, du forum Mondial de la Lutte contre le Terrorisme (GCTF), jusqu’en 2022, compte œuvrer pour renforcer davantage le partenariat existant entre le GCTF et le système des Nations Unies et ce en faveur de la mise en œuvre de la stratégie antiterroriste mondiale des Nations Unies ;

La contribution du Royaume du Maroc à la promotion des questions humanitaires, aux niveaux régional et mondial, repose sur les valeurs d’humanité, ainsi que sur le respect du Droit international et du Droit humanitaire International.

Dans cette perspective, le Maroc est déterminé à poursuivre son engagement en faveur de la protection des droits de l’homme et la mise en œuvre de sa politique nationale d’immigration.

LNT