Crédits photo : Ahmed Boussarhane/LNT

Société

Les conditions très particulières des épreuves du bac 2020

le 9 juillet 2020


C’est dans des conditions très particulières que 441.238 candidats passent la session normale du baccalauréat cette année au Maroc.

Si dans les établissements scolaires d’enseignement français au Maroc, les épreuves du bac ont été annulées et remplacées par le seul contrôle continu, à l’instar de ce qui a été prévu en France, le ministre de l’Education nationale, de la Formation professionnelle, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, porte-parole du gouvernement, Saaid Amzazi, avait, en avril, affirmé que les épreuves du baccalauréat seraient maintenues et se dérouleraient en juillet.

C’est ainsi que 2.155 centres de d’examen ont été mobilisés au niveau des différentes villes du Royaume pour accueillir les candidats au baccalauréat qui passent leurs examens du 3 au 9 juillet. Crise sanitaire oblige et pour respecter la distanciation sociale, 100 salles couvertes, 145 amphis et 1.910 établissements scolaires ont été mobilisé pour accueillir le minimum de candidats par salle.

« J’ai été agréablement surprise par l’organisation méticuleuse des épreuves du baccalauréat par ces temps difficiles. Je ne vous nie pas que lorsqu’on m’a mandaté pour la surveillance, je suis resté perplexe et je ne savais pas à quoi m’attendre ! », explique ce professeur des lycées et surveillant aux épreuves du Bac. Et d’affirmer que « les initiatives prises par le ministère et les moyens sanitaires mis aux services des candidats ainsi que des cadres pédagogiques chargés de la supervision des examens sont à saluer. »

En effet, le ministère avait annoncé des mesures préventives pour mener à bien cette traditionnelle épreuve qui survient cette année dans des conditions exceptionnelles. Ainsi, pour assurer la sécurité des candidats et des cadres administratifs et pédagogiques, des installations sanitaires ont été mis en place pour que l’examen se passe dans les meilleures conditions.

« La distanciation sociale était bien respectée puisque qu’il n’y avait que 10 candidats par salle. On a distribué des marques et des visières le premier jour à tout le monde et il y avait des gels hydroalcooliques dans toutes les salles sans exceptions », affirme ce surveillant. Et d’ajouter : « Nous avons reçu une note qui stipule que les portes pouvaient rester ouvertes 10 min après le début des épreuves pour les retardataires. Et que les candidats pouvaient bénéficier de quelques minutes de plus après la fin du temps réglementaire… je pense qu’on a tout fait pour mettre à l’aise les candidats qui passent les épreuves dans un contexte extraordinaire ».

Salma, 18 ans, élève de l’enseignement privée, qui passe son bac lettre à Casablanca, affirme que les conditions de préparation du bac étaient difficiles et que l’absence de cours présentiels a constitué un grand un handicap pour ses camardes et elle-même. Concernant les mesures d’hygiène mises en place dans le lycée où elle a passé son épreuve, elle affirme :  « On nous a pris notre température uniquement le premier jour et on a distribué des masques à ceux qui n’en avaient pas, cependant devant le lycée, les gens ne respectaient pas la distanciation sociale et tout le monde ne portait pas son masque ».

De son côté, Meryem, élève de l’enseignement public qui passe un bac éco, affirme que les épreuves étaient à sa portée. « Pour ma branche en tout cas c’était correct. On s’attendait à avoir, pour l’épreuve écrite d’anglais, un sujet en rapport avec le Coronavirus, mais on a eu droit à un sujet qui n’avaient rien à voir avec la crise sanitaire actuelle. Concernant les mesures d’hygiène, la distanciation sociale était respectée, tout le monde avait son masque mais ce n’était pas évident de le garder trois heures, donc beaucoup l’ont enlevé », affirme-t-elle.

Il est à noter que pour ne pas encombrer les salles, le premier pôle de l’examen du baccalauréat 2020 s’est déroulé les 03 et 04 juillet pour la littérature et l’enseignement originel, tandis que le deuxième pôle se déroule du 06 au 09 juillet pour les sciences-techniques et le bac professionnel.

Les résultats de cette session seront annoncés le 15 juillet alors que la session de rattrapage aura lieu du 22 au 24 juillet.

A. Loudni