Société

La reprise de la Botola approche, et les hooligans reprennent du service…

le 19 juillet 2020


Les éléments de la police du district de sûreté de Arrahma à Casablanca ont interpellé, vendredi soir, cinq supporters de deux équipes de football, dont deux mineurs, pour leur implication présumée dans des échanges de violences et d’avoir causé des dégâts matériels aux biens d’autrui par jets de pierres.

La Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) a indiqué samedi, dans un communiqué, que les suspects, qui appartiennent à deux factions rivales de supporters de football dans la ville de Casablanca, étaient entrés dans un conflit qui a dégénéré en un échange de violences et de jets de pierres dans une zone inhabitée au quartier Arrahma.

Suite à ces accrochages, l’un des supporters a été légèrement blessé à la tête, avant que l’intervention immédiate des policiers ne permette de les identifier et les interpeller, précise le communiqué.

Les mis en cause mineurs ont été placés sous surveillance, tandis que les adultes ont été placés en garde à vue dans le cadre de l’enquête menée sous la supervision du parquet compétent, pour élucider les tenants et aboutissants de cette affaire, a ajouté la même source.

Les recherches et investigations se poursuivent afin d’arrêter toutes les personnes éventuellement impliquées dans la commission de ces actes criminels, a conclu la DGSN.

LNT avec MAP