Économie et Finance

Kluster CFCIM, le programme de la CFCIM pour accompagner les startups

le 26 octobre 2017


La CFCIM a annoncé, lors d’une conférence organisée le 25 octobre, le lancement d’un nouveau programme d’appui aux startups, « Kluster CFCIM ».
Ce dernier a pour objectif de donner aux jeunes porteurs de projets l’accès au réseau CFCIM et à ses services. Ainsi, la CFCIM mettra en place un espace de co-working dans ses locaux et contribuera à la création d’un hub pour les Startups Africaines.

« Durant les premières années, les « jeunes pousses » sont particulièrement dynamiques et ambitieuses, mais aussi plus vulnérables. Mettre en place un nouveau modèle économique exige, paradoxalement, une maîtrise des fondamentaux de la gestion, que les jeunes entrepreneurs apprennent souvent sur le tas, à leurs dépens. C’est pour les aider à maximiser toutes leurs chances de succès et les aider à mieux gérer leurs projets que la CFCIM a lancé le Kluster », expliquent les organisateurs.

5 startups seront retenues après un processus de sélection et devraient bénéficier du mentoring d’un administrateur, d’un membre correspondant ou d’un adhérent de la CFCIM. Les startups choisies seront hébergées pendant 18 mois dans les locaux de la CFCIM à Casablanca. Les sélectionnés bénéficieront également de plusieurs services offerts par la CFCIM, à savoir une adhésion de deux ans gratuite, une assistance juridique, un relais sur les canaux de communication de la CFCIM, etc.

« La CFCIM, dans le cadre de son engagement RSE, s’engage à soutenir les jeunes entrepreneurs et la création d’entreprise. Nous encourageons l’innovation et le développement de nouveaux métiers et ambitionnons de mettre en œuvre un incubateur de projets », confirme M. Philippe-Edern KLEIN, Président de la CFCIM.
Plusieurs critères de sélection seront appliqués aux startups candidates, notamment le potentiel de développement (taille du marché et potentiel à l’international), et le caractère innovant du projet. Les participants doivent être âgés au minimum de 23 ans et être détenteurs d’un bac+5 ou plus. Ils doivent avoir établi un business model et leur projet doit être créateur d’emploi au Maroc ou en Afrique.

« Plus qu’un concours de startups, où vous allez éventuellement remporter un trophée ou un chèque, le programme Kluster CFCIM permet surtout de gagner un réseau, celui des 3 750 entreprises adhérentes de la CFCIM. Le mentor qui vous sera attribué sera un parrain, qui va vous prendre par la main, qui va vous faire connaître son réseau et vous aidera ainsi à décrocher vos premiers bons de commande », affirme Jérôme MOUTHON, Président du Kluster CFCIM.
Les formulaires de candidature ainsi que toutes les informations sont disponibles sur le site www.cfcim.org/kluster.

AL