Économie et Finance

KLK Khayatey Living : Le lauréat du concours d’architecture désigné

le 16 octobre 2020


KLK KHAYATEY LIVING a lancé, au début du confinement, un concours d’idées, dont il a confié la gestion à Archimedia, organisateur délégué. Cette compétition était destinée aux architectes de moins de 40 ans, mais également aux étudiants marocains inscrits en dernière année d’école d’architecture, selon un communiqué de presse.

Les propositions devaient rendre compte d’un habitat futur souhaitable et plausible à la lumière des enseignements capitalisés à ce jour, en intégrant la donne sanitaire actuelle et son corollaire sur les modes futurs de travail.

Tout en accordant une importance majeure à la faisabilité du projet, il était demandé aux architectes concourants d’adopter une attitude disruptive, de se libérer des contraintes réglementaires et faire tabula rasa des diverses prescriptions qui conduisent inévitablement non pas à une architecture de création, mais de réglementation. Cette liberté totale des contraintes a pour ambition de permettre le dessein d’un nouvel urbanisme mixte de quartier, combiné à une architecture innovante, précise le texte du communiqué.

C’est dans ce contexte que s’est réuni le samedi 10 octobre 2020 un éminent jury pour départager les 42 propositions parvenues chez les organisateurs.

Après de vifs débats, c’est l’architecte Younes Diouri qui a remporté le premier prix avec son concept HABITAT+ qui s’est attelé à pallier une problématique essentielle dans les nouveaux modes d’habiter post-covid : celle d’un espace extérieur additionnel.

« Qui n’a jamais voulu changer d’espace afin de s’isoler pour assister à une visio-conférence, répondre à un appel téléphonique important sans risquer d’être interrompu par les autres membres de sa famille ? » écrit Younes dans sa note explicative à propos de sa proposition d’habitat évolutif doté d’un espace extérieur.

À l’unanimité le jury a estimé que la notion de PIECE EN + semble une réponse adaptée à la problématique posée. Dans le prolongement du balcon, cette pièce qui se présente comme  « une sorte de cabane au fond du jardin » permet de disposer d’une pièce supplémentaire, un bureau pour travailler à la maison, une chambre de jeu pour enfants, une salle de sport …etc.

L’ensemble des réflexions jugées pertinentes feront l’objet d’un « Livre Blanc » qui devrait constituer une nouvelle base réfléchie pour concevoir l’habitat vertueux de demain. Opérateurs publics comme privés pourront largement s’en inspirer pour proposer des habitats en meilleure adéquation avec les besoins des citoyens.

Les résultats :

  • Catégorie Architectes :

1er prix : Younes Diouri

2ème prix : Aya Zaitouni et Jihane Khebouiz

3ème prix : Reda El Jadidi et Mohcine Sadiq

  • Catégorie étudiants :

Tarik Moumin, lauréat de l’École d’Architecture de Casablanca.

À propos du jury et des gagnants :

Un jury de 8 professionnels reconnus s’est réuni le samedi 10 octobre 2020 pour délibérer :

  1. Mary Rahma Homman : architecte programmiste, présidente du jury.
  2. Oum Hani Alaoui : anthropologue, enseignante à l’EAC.
  3. Rachid Haouch : architecte et architecte paysagiste, Vice-président du CNOA.
  4. Abderrahim Kassou, architecte, Ex-président de Casa Mémoire
  5. Rachid Khayatey. architecte, promoteur et vice-président de la FNPI
  6. Lahbib Moumni : architecte, fondateurs de MAMMA
  7. Ghita Skalli : architecte et urbaniste, enseignante à l’EAC.
  8. Faouzi Zniber. architecte et urbaniste.  Enseignant à l’UIR, l’EAC et l’ENA.

LNT avec CDP