Société

La Haca recadre Hit Radio

le 11 avril 2018


La HACA a adressé un nouveau avertissement à Hit Radio. La décision a été publiée au bulletin officiel du lundi 9 avril. Cette fois-ci, la décision vient suite au non-respect des lois concernant les messages publicitaires.

La Haute autorité explique sur ce point que dans l’émission « Le morning de Momo » datée du 13 octobre, l’animateur Mohamed Bousfiha a partagé implicitement un message publicitaire pour Nike. « Parce que j’ai besoin de courir, et pour courir il faut de bonnes espadrilles. Et je ne trouverais pas mieux que les espadrilles de Nike », selon  ce qu’a déclaré l’animateur à l’antenne.

Selon la loi 2.43 du cahier des charges, les sanctions appliquées vont de l’avertissement à la suspension de la radio ou de quelques émissions pendant un mois, au plus. Toutefois, l’émission ne sera pas suspendue, mais la HACA a décidé d’adresser un avertissement et de le publier dans le bulletin officiel.

Rappelons que ce n’est pas le premier avertissement adressé à la station. L’émission « Le Morning de Momo” a été déjà sanctionné par la Haute Autorité de la Communication Audiovisuelle (HACA) suite à une plainte déposée par le chanteur marocain Hamza El Fadly, alias “Meezo”, la HACA s’est prononcée contre Hit Radio et son animateur vedette Momo en leur adressant un avertissement en avril dernier.

En Août 2008, c’était l’émission “Libre Antenne” diffusée également sur Hit Radio qui a été sanctionnée par la HACA, pour avoir laissé passer des propos jugés « malsains »” et à « “caractère sexuels ».

LNT