Addis-Abeba: le secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres, tient une conférence de presse

International

Guterres appelle à renforcer les liens entre ONU et UA

le 9 février 2020


Le Secrétaire-Général de l’Onu, Antonio Guterres, a exprimé, samedi à Addis-Abeba, le soutien de l’organisation aux efforts consentis par le continent africain pour bâtir un avenir fait de paix et de prospérité.

M. Guterres, qui s’exprimait lors d’une conférence de presse au siège de l’Union africaine (UA) à l’occasion du 33è sommet de l’organisation continentale qui devra s’ouvrir dimanche, a mis l’accent sur l’importance du thème retenu pour le sommet de 2020: «Faire taire les armes: créer des conditions propices au développement de l’Afrique».

Il a souligné qu’il s’agit d’une question importante pour réussir le pari du développement durable en Afrique.

M. Guterres a, d’autre part, appelé à renforcer et institutionnaliser la coopération entre l’UA et l’Onu.

«Depuis la prise de mes fonctions j’ai œuvré pour resserrer les liens entre l’UA et l’ONU sur la base de valeurs partagées, du respect mutuel, d’intérêt commun», a-t-il dit.

Aujourd’hui, a poursuivi M. Guterres, «nous continuions à forger l’un des partenariats les plus importants au monde, un partenariat qui répond au angoisses et aux aspirations de la population africaine et à ouvrir la voie à un avenir meilleur pour tous».

Abordant la situation au Soudan, le Secrétaire-général de l’Onu a réaffirmé qu’«il est temps de retirer le Soudan de la liste des Etats qui soutiennent le terrorisme et mobiliser un appui international massif pour permettre au Soudan de surmonter ces défis».

Il a, d’autre part, appelé à une action concertée pour relever les autres défis posés au continent, notamment les changements climatiques, l’extrémisme et le terrorisme.

«Le terrorisme en Afrique n’est pas une menace pour le Continent à lui seul, mais une menace globale», a-t-il dit, soulignant qu’il est du devoir du monde entier de faire preuve d’une effective solidarité vis-à-vis des Etats africains qui sont dans la première ligne du combat.

LNT avec MAAP