Le PDG de Sony, Kazuo Hirai, lors de la conférence de presse du groupe au Salon CES de Las Vegas, le 4 janvier 2017 © AFP DAVID MCNEW

Tech

Les grands de l’électronique font de la surenchère sur les téléviseurs

le 5 janvier 2017


Des écrans fins comme du papier peint chez LG, ou qui vibrent pour retransmettre le son à la place des enceintes chez Sony: les grands de l’électronique grand public font encore cette année de la surenchère sur leurs téléviseurs au CES de Las Vegas.

Lors des conférences de presse organisées mercredi à la veille de l’ouverture officielle du salon, plusieurs d’entre eux se sont toutefois aussi positionnés sur d’autres thèmes phares, comme les robots ou l’intelligence artificielle.

Le groupe sud-coréen LG Electronics a présenté un téléviseur à écran plat baptisé « W », un nom que David VanderWaal, vice-président chargé du marketing aux Etats-Unis, a expliqué par des réferences aux termes anglais pour désigner du papier peint ou une fenêtre (« Wallpaper. Window. Wow. »)

Le modèle affichait une diagonale de 1,65 mètre, mais seulement 2,57 millimètres d’épaisseur. Il est conçu pour être fixé aux murs avec des attaches magnétiques dépassant de moins de 4 millimètres.

Le groupe japonais Sony a dévoilé de son côté une nouvelle ligne de téléviseurs pour lesquels il a opté sur la technologie d’écran organique à haute définition OLED, jusqu’ici plutôt une chasse gardée de LG.

Il a parallèlement fait le pari de supprimer les hauts-parleurs. A la place, il utilise une technologie permettant de générer du son en faisant vibrer l’écran. Le patron du groupe, Kazuo Hirai, a affirmé que c’était une première dans le secteur.

Les ventes mondiales de téléviseurs sont en baisse, avec des dépenses attendues de 105 millions cette année après 108 millions en 2016, car de plus en plus de spectateurs se tournent vers d’autres écrans comme ceux des smartphones, des tablettes ou des ordinateurs pour regarder des vidéos, selon Steve Koenig, un analyste de l’association sectorielle CTA qui organise le CES.

Les ventes d’écrans à très haute définition (4K) continuent malgré tout d’augmenter, et les téléviseurs restent des stars du salon de Las Vegas.

– Appareils connectés et intelligents –

Sony a intégré le logiciel Android TV de Google à ses téléviseurs pour les rendre capables d’accéder directement à internet.

Le groupe chinois TCL, en forte croissance et venu au CES avec la mission d’étendre son marché, compte aussi Google et Android TV parmi ses partenaires. Il a dévoilé au CES 25 nouveaux téléviseurs connectés destinés au marché nord-américain, dont il a vanté les images haute-définition et la qualité audio améliorée.

« Nous sommes ici aujourd’hui parce que nous investissons dans l’avenir des technologies, en particulier les téléviseurs connectés », a commenté Ranjit Gopi, un responsable marketing de TCL. D’après lui, le groupe chinois a prévu de consacrer 7,7 milliards de dollars à des écrans de télévision de haute qualité, et ambitionne de fabriquer le téléviseur à écran incurvé le plus fin du monde.

Le poids lourd sud-coréen Samsung a pour sa part présenté toute une série d’appareils, allant de l’électroménager à son tout premier ordinateur portable conçu spécialement pour les jeux vidéos.

Mais il a aussi annoncé des améliorations de sa plateforme pour téléviseurs connectés, avec une offre visant en particulier les amateurs de sports et une nouvelle application de divertissement.

Parmi les fonctionnalités des nouveaux modèles figure aussi la capacité de reconnaître quel membre du foyer est en train de donner des commandes vocales à l’appareil.

« En 2017, les appareils vont devenir plus intelligents pour vous tous les jours », a promis Skott Ahn, directeur technologique chez LG.

Le groupe a annoncé à Las Vegas que tous ses nouveaux appareils pour la maison allaient utiliser l’informatique dématérialisée en ligne, l’intelligence artificielle et l’analyse des données pour s’adapter aux habitudes et aux besoins des consommateurs.

Un nouveau réfrigérateur pour le marché américain dispose par exemple d’un écran pour chercher des recettes, surveiller la nourriture qu’il contient, mais peut aussi recommander de la musique ou utiliser des commandes vocales avec l’assistant virtuel Alexa d’Amazon afin d’acheter directement des produits d’épicerie chez le géant de la distribution en ligne.

LG a aussi montré une série de robots pour faire le ménage, tondre la pelouse, ou aider les voyageurs à s’enregistrer pour leurs vols ou trouver leur porte d’embarquement.

LNT avec Afp