Culture

Le FICAM présente les résidents de son édition 2019

le 4 mars 2019


Dans le cadre de la 18ème édition du FICAM, la Fondation Aïcha et l’Institut français de Meknès inscrivent la 4ème Résidence francophone d’écriture pour le film d’animation comme l’un des temps forts de cet évènement.

Créée en 2016 à l’initiative conjointe de la NEF Animation, la Fondation Aïcha et l’Institut Français de Meknès, la Résidence francophone d’écriture pour le film d’animation accueille durant un mois de jeunes auteurs issus de pays francophones pour un séjour consacré à l’écriture de leur projet de film d’animation.

La résidence d’écriture s’inscrit également dans une logique de soutien à l’émergence de la filière animation en Afrique, de coopération Nord-Sud dans l’espace francophone et de mobilité des jeunes créateurs

C’est donc au cœur de la ville Ismaïlienne que six jeunes et talentueux auteurs francophones, sélectionnés sur dossier, seront reçus du 26 février au 28 Mars 2019. Ils bénéficieront d’une prise en charge  totale, d’une bourse d’écriture et d’un accompagnement professionnel assuré par Delphine Maury, scénariste et productrice de films d’animation.

Placée dans un cadre favorable à l’échange d’idées et d’expériences, la résidence d’écriture, formidable accélérateur du travail créatif, incite également les auteurs à investir du temps dans l’écriture.

Les 6 jeunes auteurs sélectionnés pour cette 4ème édition sont :

  • Darius Dada (Cameroun) pour son projet de série animée : Android Night.
  • Ahmed Ben Nessib (Tunisie) pour son projet de court-métrage : Absâl.
  • Abderrahmane El Kandili (Maroc) pour son projet de court-métrage : Lmeknasi.
  • Olivier Ndecky (Sénégal) pour son projet de jeu vidéo : Vivre en territoire d’Afrique.
  • Eve DeRoeck (Belgique) pour ses deux projets de courts-métrages : La soupe aux géants et Les Petits Chats d’Essaouira, documentaire animé.
  • Elise Augarten (France) pour son projet de courts-métrages : Herbe Verte.

 

LNT avec CdP