Société

Des écoles dans l’oubli à Mohammedia

le 6 décembre 2017


Deux écoles primaires dans la Commune de Chellalat à Mohammedia, l’école Errazi et l’école Ouled Sidi Abdennbi, semblent plongées dans l’oubli. Leurs infrastructures sont dans un état accablant, et ne répondent en aucune façon aux besoins des écoliers.

Malgré une porte principale, les élèves habitant loin de l’école Errazi « percent le mur pour y avoir accès de l’autre côté », selon une source confirmée.

Une autre situation qui met en péril la vie des écoliers : « l’invasion » des malfaiteurs dans l’école. »Les malfaiteurs rentrent facilement les jours où les élèves n’ont pas cours; mercredi après-midi et samedi. Sur ce point, la Gendarmerie Royale a déjà visité le lieu, mais aucune solution n’a été prise pour protéger les écoliers », ajoute notre source.

La situation de l’école « Ouled Sidi Abdennbi » ne semble pas moins inquiétante. L’infrastructure est dans un état accablant et les classes sont dans l’oubli. « L’école sera déménagée à cause de sa proximité de l’Aéroport Tit Mellil, chose qui n’a pas poussé les autorités locales à la réhabiliter ! », poursuit la même source. Reste à savoir si le ministère de tutelle sera interpellé par ce genre de défaillances, qui ne garantissent pas les conditions « normales » d’apprentissage.

Imane Jirrari