[Dossier Spécial Innovation] Partie 3 : Les écosystèmes d’innovation dans le monde : La Silicon Valley (2/2)

par Omar Amrani | le 22 mai 2017


Dans l’article précédent, nous avons vu que la naissance de la Silicon Valley était due à une simple frustration d’un professeur de l’Université de StandFord !

Pour mettre fin à la fuite des cerveaux de ses étudiants vers la côte Est, Fred Terman a eu la bonne idée de profiter de la vague d’investissement du département de la défense américaine pour attirer les entreprises et les faire collaborer activement avec les ressources de son université pour innover et entreprendre !

Plusieurs dizaines d’années plus tard, aucune région au monde n’a su, aussi bien que la Silicon valley, tirer parti des synergies du couple innovation-entrepreneuriat !

La Silicon Valley continue encore aujourd’hui, malgré l’émergence de nombreux autres écosystèmes dans le monde, à attirer les plus grands innovateurs et entrepreneurs de la planète !

Pourquoi un tel succès ? Comment fonctionne donc le plus grand et le plus dynamique écosystème du monde ? Éléments de réponse dans cet article…


Le rêve américain !

Le fameux rêve américain n’est pas un mythe ! Il est une réalité bien ancrée dans l’esprit des citoyens américains grâce à un système médiatique particulièrement efficace !

En effet, les nombreux parcours atypiques de personnalités américaines qui, partis de rien, sont arrivés au sommet de la gloire et du succès sont régulièrement et soigneusement mis en avant, aussi bien au niveau national qu’international !

Que ce soient des entrepreneurs, des acteurs hollywodiens, des artistes ou même des hommes politiques, les citoyens américains ont toujours eu des icônes ou des stars qui les ont fortement inspiré !

Résultat de recherche d'images pour "arnold schwarzenegger gouverneur"
Le parcours atypique d’Arnold Schwarzenegger est assez représentatif de la culture du rêve américain : Il passe du statut de « bodybuilder » à celui d’acteur d’hollywood pour finir comme gouverneur de l’État de Californie !

Ce sentiment que toute personne peut devenir millionnaire et célèbre simplement en travaillant très fort est partagé par de très nombreux citoyens américains mais aussi par les nombreux immigrants qui viennent chaque année grossir la population active des États-Unis !

Résultat de recherche d'images pour "american dream"

C’est donc cette particularité de la culture américaine (capitaliser sur les succès pour inspirer et donner envie de réussir) qui est le moteur principal de l’entrepreneuriat et de l’innovation dans leur pays et plus particulièrement dans la Silicon Valley où les succès sont spectaculaires et réguliers depuis de très nombreuses années !

De la recherche universitaire au marché !

Comme nous l’avons vu dans l’article précédent, le professeur Fred Terman, considéré comme le père de la Silicon Valley, a su insuffler un véritable esprit entrepreneurial à la région en encourageant ses étudiants à créer leurs entreprises et innover !

Régulièrement, les nombreux travaux de recherches universitaires couplées à celles des entreprises leaders de leur industrie assuraient une production de nouveaux savoirs applicatifs, un transfert efficace de ceux-ci vers l’industrie, et donc une alimentation régulière en produits innovants pour le marché !

C’est ainsi que, pendant les années 70, le professeur Vinton Cerf, (considéré comme le père d’Internet) a pu concevoir et développer le TCP/IP, un protocole informatique qui est la base de la communication Internet de nos ordinateurs !

Résultat de recherche d'images pour "Internet"
Internet, l’une des plus grandes innovations de tous les temps, a été conçue en grande partie à la Silicon Valley !

De même, dans les années 80, le professeur John Cioffi et ses étudiants réalisent que les lignes téléphoniques traditionnelles pouvaient servir à transmettre les données de manière beaucoup plus rapide ! Cela aboutira au développement des premières lignes de transmission numérique (DSL)

Lors des années 90, Sergei Brin et Larry Page, deux étudiants de l’université, développeront la première version de leur algorythme PageRank qui deviendra plus tard la clé de succès de leur fameux moteur de recherche Google !

Résultat de recherche d'images pour "Google"
C’est le moteur de recherche de Google qui a donné à Internet toute sa puissance ! Encore une innovation provenant de la collaboration entre l’Université Standord et le milieu des entreprises…

De nombreux succès proviendront ainsi de startups fondées par des anciens étudiants de Stansford et qui ont commencé leur entreprise dans le garage de leur propre maison ou celui d’un ami !

Le mythe des « startups garages » était né…

Un cercle vertueux de l’entrepreneuriat et de l’innovation !

Les succès des premières startups américaines à la Silicon Valley auront un impact considérable sur le processus de création de valeur et d’innovation dans cette région !

Lorsque les sociétés HP ou encore Intel décrochent leurs premiers marchés et commencent à exporter leurs produits à l’étranger, de très nombreux entrepreneurs viendront, eux aussi, tenter leurs chances  à la Silicon Valley !

Résultat de recherche d'images pour "Hewlett-Packard"
La société HP, fondée par 2 étudiants de la Stanford, est l’une des premières à avoir connu une success story à la Silicon Valley !

Ces premiers succès ont bien sûr attiré aussi des investisseurs et des « capital risqueurs » qui ont bien compris tout le potentiel de ce nouvel écosystème crée autour d’entreprises championnes en électronique et en informatique !

Un véritable cercle vertueux a alors commencé à se mettre en place et une dynamique très positive s’est constituée grâce à la synergie trouvée entre plusieurs acteurs évoluant dans le même environnement : des entrepreneurs dotés de compétences technologiques, des investisseurs et capital-risqueurs prêts à financer les projets d’entreprise, des universitaires prêts à échanger et à transférer leurs savoirs, des industries qui se nourrissent de l’innovation générée et un gouvernement qui veut rassembler et favoriser toutes ces initiatives et qui les aident à se développer à l’international !

A souligner aussi l’existence de services de proximité aux entreprises et d’organismes d’accompagnement qui créent de valeur ajoutée inestimable puisque ces dernières peuvent ainsi mieux se concentrer sur leurs savoir-faire et le développement de leurs innovation tout en évitant les pièges dans lesquels ont pour habitude de tomber les entrepreneurs débutants n’ayant aucune expérience !

C’est ainsi que, de manière progressive et continue, les entreprises technologiques ont commencé à connaître le succès aussi bien sur le marché national qu’international !

Le succès appelle le succès !

A partir des années 2000, la Silicon Valley connaîtra un nouvel essor !

Le nombre d’entreprises qui réussissent ne cessent d’augmenter attirant toujours plus d’entreprises qui veulent elles aussi connaître le même succès !

C’est ainsi que des succès planétaires comme ceux d’Apple, de Google et de Facebook contribueront à faire grossir le nombre d’entreprises s’installant à la Silicon Valley !

Résultat de recherche d'images pour "silicon valley companies list"
Quelques noms de sociétés très connues ayant leurs sièges à la Silicon Valley !

On estime aujourd’hui à 6000 leur nombre dont une centaine figurant en très bonne position du classement Fortune 1000 !

Résultat de recherche d'images pour "Fortune 1000"
Le Classement du magazine Fortune recense les 1000 entreprises les plus prospères des États-Unis !

Conséquence de cette implantation massive d’entreprises, une croissance démographique parmi les plus fortes des régions du pays et un flux d’immigrants en constante augmentation qui amène avec lui les cerveaux les plus brillants de la planète !

Aujourd’hui, l’activité des entreprises de la Silicon Valley s’est grandement diversifiée et n’a plus forcément un lien direct avec l’informatique et l’électronique.

Les startups américaines investissent ainsi désormais de plus en plus aussi de nouveaux secteurs comme les biotechnologies, l’aérospatial ou encore les énergies renouvelables !

Résultat de recherche d'images pour "Tesla motors"
L’entreprise Tesla, fondée par Elon Musk, représente la nouvelle génération de startups de la Silicon Valley

Le client est roi !

Le succès de toutes les entreprises américaines, qu’elles soient technologiques ou non, ne serait cependant pas possible sans leur leitmotiv bien connu : « Le client est roi » !

Résultat de recherche d'images pour "the client is king"

En effet, l’innovation et la qualité des produits développés ne sont possibles que parce que les entrepreneurs américains et plus particulièrement ceux de la Silicon Valley pensent d’abord au client avant de penser produit ou service !

De l’expérience-client au service après-ventes en passant par le marketing, c’est toute la chaîne de valeur d’une entreprise qui est construite, de « bout en bout », autour de la compréhension et de la satisfaction du client !

Les secrets de la réussite de la Silicon Valley !

Cette analyse de la culture américaine et de l’histoire de la création de la Silicon Valley nous permet de dégager de manière plus claire les indices sur les secrets de réussite du premier écosystème d’innovation dans le monde :

  • Une culture entrepreneuriale omniprésente qui continue de se transmettre chez la population depuis que Fred Terman l’a initié dans les années 20 !

 

  • Un système de réseau collaboratif ingénieux mis en place par ce dernier qui fait intervenir les universités, les entreprises, le gouvernement et les fonds d’investissements et de capital risque !

 

  • La densité des rapports sociaux et le caractère ouvert du marché du travail qui font qu’il existe à la Silicon Valley une circulation facile des idées entre le monde des affaires, la recherche et le secteur public

 

  • Cela favorise un processus que l’on appelle « apprentissage collectif » (« collective learning » en anglais) et qui bénéficie à l’ensemble des acteurs de l’écosystème

 

  • Les entreprises sont en compétition saine : Elles se font concurrence dans les règles de l’art (grâce à un système de régulation très rigoureux !) mais en même temps apprennent les unes des autres sur les technologies et les marchés changeants grâce à des systèmes de communication informels et à des pratiques collaboratrices.

 

  • Un fort développement du capital-risque dans un climat récompensant l’audace économique : à la Silicon Valley, les capital risqueurs considèrent les échecs passés du fondateur d’une entreprise comme un avantage et non un risque ! En effet, un entrepreneur qui a échoué dans le passé et qui a su apprendre de ses erreurs et rebondir est un signe qui est rassurant pour les investisseurs !

 

  • Une très bonne compréhension de l’innovation en tant que valeur essentielle de la compétitivité !

 

  • Une culture client qui met le consommateur au centre de toute la chaine de valeur des acteurs de l’écosystème !

 


La Silicon Valley est certainement la région qui représente le mieux la culture entrepreneuriale et d’innovation des États-Unis

Cet écosystème initié par un professeur de l’université de Stanford a aujourd’hui la réputation d’être le plus grand centre de création de valeur ajoutée pour les sociétés dans le monde !

Son succès repose sur un subtil mélange d’ingrédients tel que l’audace et le risque, la libre concurrence et la collaboration, l’espoir et le rêve qu’inspirent les nombreuses startups qui deviennent des multinationales au chiffre d’affaires astronomique !

Tous les écosystèmes d’innovation dans le monde s’inspireront plus ou moins de ce modèle qui continue encore aujourd’hui à s’imposer comme la référence absolue !

 → Suite du dossier Partie 3 : Les écosystèmes d’innovation dans le monde : Kista en Suède (1/3)


à propos de l’auteur :

Omar Amrani est un entrepreneur passionné d’innovation et d’éducation.

Il dirige un cabinet de formation, d’accompagnement et de conseil en innovation pour les grandes entreprises et les startups et enseigne le cours « Culture de l’innovation » à l’école Com’Sup à Casablanca.

Vous pouvez suivre ses articles sur la page Facebook de son blog Chroniques du futur

En savoir plusÉtiquettes : , ,