[Analyse] Faire face à la disruption ! (Partie 1)

par Omar Amrani | le 25 juillet 2017


Demain, le monde sera très différent de celui d’aujourd’hui !

A travers les nombreux articles publiés sur le futur, les lecteurs du blog  “Chroniques du Futur” ont toujours eu un aperçu sur les avancées scientifiques et technologiques qui risquent de changer à jamais notre manière de vivre et d’interagir dans les prochaines années.

Mais qu’en est il du rapport des humains face à ces changements ? les voient-ils comme une menace ou une opportunité ? pourront-ils s’y adapter? devront-ils nécessairement faire évoluer leurs acquis et leurs compétences actuelles pour vivre plus sereinement dans ce nouveau monde ? Demain, devrons-nous tous maîtriser les nouvelles technologies pour réussir professionnellement ?

Éléments de réponse dans cet article analyse…


Un changement qui s’accélère…

Le monde n’a jamais connu une vitesse de changement aussi rapide !

De nouvelles industries et de nouveaux métiers apparaissent aussi vite que d’autres disparaissent !

Résultat de recherche d'images pour "companies that have been disrupted"
Quelques entreprises ayant subi la loi de la disruption technologique…

Kodak et Polaroid n’ont pas vu venir la révolution induite par la technologie numérique. Palm ne s’est jamais remis de la vague des smartphones. Blockbuster n’avait pas vu venir le streaming et le téléchargement des vidéos, etc.

Résultat de recherche d'images pour "companies that have been disrupted"

De très grosses compagnies, qui avaient autrefois le monopole de leur industrie, se sont fait complètement dépassé par de nouvelles entreprises technologiques qui n’ont qu’un seul actif : une solution numérique innovante !

Résultat de recherche d'images pour "companies that have been disrupted"

En fait, toutes les sociétés qui n’ont pas su anticiper à temps les changements imposées par les révolutions technologiques ont disparu ! On dit qu’elles ont été victimes de disruption !

De nouvelles technologies de plus en plus disruptives…

Tous les dossiers spéciaux traités dans Chroniques du Futur nous ont donné des indications sur l’impact potentiel des technologies de rupture sur nos sociétés.

Celui-ci risque d’être radical et sans précédent !

Que ce soit la robotique, l’intelligence artificielle, la bionique ou encore la Réalité Augmentée ou Virtuelle, chaque technologie apportera avec elle son lot de changements qui risquent fort de déstabiliser le monde du travail et le mode de vie de plusieurs milliards de personnes !

Selon le cabinet Mckinsey, la moitié des emplois d’aujourd’hui pourraient disparaître en raison de la montée de l’efficacité des machines et des robots !

Résultat de recherche d'images pour "robots will take our jobs"

Devant autant d’incertitudes sur l’avenir, il devient donc de plus en plus urgent de savoir répondre à la question suivante :

« Comment faire face à la disruption ? »

Avant d’essayer de répondre à cette question complexe, il est important de prendre en considération 3 catégories de personnes qui réagiront chacun différemment aux conséquences de la disruption générale de tous les secteurs d’activité socio-économiques !

1. Ceux qui risquent de subir…

Les personnes qui sont les plus susceptibles de subir ce changement radical de société sont celles qui sont mal informés sur le danger imminent que représentent les avancées exponentielles des sciences et des nouvelles technologies.

Elles affirmeront que « ce n’est pas la première fois qu’une révolution industrielle a lieu » et que la disparition des emplois actuels sera « forcément remplacée par la création de nouveaux emplois qui n’existent pas encore ! »

D’autres penseront que « leur secteur ne sera pas affecté par les machines et les algorithmes » et continueront de travailler sans trop se poser de questions…

Même les managers, supposés être à l’avant-garde des changements, ne sont pas assez prudents :

Résultat de recherche d'images pour "disruption"

Enfin, il y’aura ceux qui travaillent dans des emplois faiblement rémunérés et qui doivent lutter au jour le jour pour survivre et nourrir leur famille et qui ne sont même pas au courant du changement qui est en train de s’opérer…

La majorité de leurs emplois (souvent manuels) sont répétitifs donc facilement reproductibles !

Technical feasibility of automation.

Cette catégorie de personnes représente malheureusement la majorité de la population mondiale et est celle qui risque le plus de subir les conséquences de la disruption qui s’opérera dans chaque secteur de l’économie !

2. Ceux qui se révolteront…

L’une des réactions les plus anciennes et les plus naturelles face au changement et au progrès est le refus !

Résultat de recherche d'images pour "people against technology"

Que ce soit par conservatisme (« c’était mieux avant » ?), par technophobie (« les machines nous déshumanisent !) ou simplement par conviction construite autour de valeurs autres, la plupart de cette catégorie de personnes vous diront que « nous ne sommes pas obligés de vivre dans un monde dominé par la technologie et les progrès scientifiques ! »

Résultat de recherche d'images pour "disruption"
Illustration artistique de la technophobie…

Certains d’entre eux choisiront de rejoindre des mouvements qui fédèrent tous ceux qui pensent comme eux !

Ces mouvements, même s’ils sont pacifiques et bien organisés, risquent de n’avoir que très peu d’impact sur le changement global que le monde subira  !

Nous verrons plus tard pourquoi…

Résultat de recherche d'images pour "people against technology"

Avec tout le respect que nous pouvons avoir pour des personnalités comme Pierre Rabhi par exemple, qui prône des valeurs nobles comme la simplicité d’une vie paysanne ou la décroissance, proposer de revivre en milieu rural selon des modes de vie ancestraux n’est pas une solution qui apportera des réponses concrètes face aux nombreux défis de l’automatisation et du développement des technologies numériques et robotiques !

Résultat de recherche d'images pour "Pierre Rabhi"

→ Lire article : [Analyse] : l’agriculture rurale intensive est morte  vive l’agriculture urbaine innovante !

Les mouvements les plus extrémistes, eux, choisiront la lutte frontale : piratage, saccages, vol, actes de violence  ou terrorisme avec tout ce que cela peut avoir comme conséquences dramatiques pour les uns et les autres…

Résultat de recherche d'images pour "people against technology"

Ceux qui essaieront de s’adapter…

Heureusement pour nous, notre espèce a toujours eu une extraordinaire capacité d’adaptation face à l’adversité et à la menace !

Devant les alertes répétées de plusieurs personnalités influentes qui ont pris conscience du danger du développement rapide des technologies de rupture, les sociétés et les marchés tendent à se réorganiser et à évoluer pour faire face.

Parmi eux, des leaders de grandes entreprises, des hommes politiques visionnaires, des chercheurs ou de jeunes startupeurs innovants tentent d’apporter des solutions concrètes pour faire face !

Résultat de recherche d'images pour "elon musk"
Elon Musk est certainement l’un des entrepreneurs les plus ambitieux du 21ème siècle ! Son combat contre la menaces des technologies de rupture ne fait que commencer…

Ces derniers considèrent que les progrès scientifiques et technologiques ne devraient pas être perçus comme une menace mais comme une opportunité !

Il vaudrait donc mieux, selon eux, s’atteler dès maintenant à essayer de construire un monde où la technologie et la science seraient non pas considérés comme des outils à éviter mais des alliés qui nous permettraient de mieux vivre ensemble !

Il est en effet plus urgent de résoudre les grands défis de notre époque comme la préservation de notre environnement, le maintien de la biodiversité, la réduction des risques du changement climatique, l’amélioration du système éducatif, ou encore la lutte contre la pauvreté et l’injustice, que de passer son temps à lutter contre l’inévitable progrès !

Résultat de recherche d'images pour "embrace technology quotes"

Les personnes qui réussiront à s’adapter le plus rapidement aux technologies de rupture sont celles qui possèdent déjà des qualités humaines et certaines compétences spécifiques ainsi que celles qui sauront se développer et se recycler rapidement!

Dans le prochain article nous verrons justement quels sont les 10 qualités et compétences qui peuvent aider à s’adapter plus facilement au monde de demain…

                                        → Suite de l’article : Partie 2


à propos de l’auteur :

Omar Amrani est un entrepreneur passionné d’innovation et d’éducation.

Il dirige un cabinet de formation, d’accompagnement et de conseil en innovation pour les grandes entreprises et les startups et enseigne le cours « Culture de l’innovation » à l’école Com’Sup à Casablanca.

Vous pouvez suivre ses articles sur la page Facebook de son blog Chroniques du futur