Économie et Finance

Addoha, l’actionnaire de référence, se renforce dans le capital du Groupe

par Afifa Dassouli | le 30 janvier 2020


Les résultats de l’augmentation de capital de Douja Promotion Groupe Addoha sont sans surprise !

En effet, l’émission d’actions nouvelles s’est faite en deux temps par un apport en numéraires et une compensation des créances liquides et exigibles.

Cette augmentation est intervenue alors que la société immobilière connait une situation de manque de liquidités qui handicape son activité.

A ce titre, la phase d’augmentation de capital à titre irréductible a permis de récolter 200 millions de dirhams dont 160 MDh souscrits par la famille Sefrioui et 40 MDh en provenance du marché boursier.

Cet apport en numéraires, comme il est précisé dans la note d’information de l’opération, va non seulement redonner du souffle au groupe immobilier en allégeant son endettement à court terme mais aussi et surtout, en améliorant le financement de son activité.

Il s’agit d’un déblocage de la situation d’Addoha et d’une condition de relance de son activité et de son développement, donc une sortie de crise.

Mais, alors que les conditions de l’émission en question étaient exceptionnelles du fait qu’il n’y avait pas de prime d’émission, les autres actionnaires qui ont suivi, à hauteur de 40 MDh, seraient des institutionnels actionnaires d’Addoha comme la CIMR, le RCAR, MCMA ou encore Axa Assurances Maroc.

Il faut rappeler à ce niveau que la jouissance des actions nouvelles a été fixée au 1er janvier 2020 et que les actions nouvelles issues de l’augmentation de capital en question ne bénéficieront pas des dividendes de l’exercice 2019.

La seconde étape de l’opération d’augmentation de capital du groupe Addoha a porté sur les 600 millions de dirhams restant de l’opération.

Elle s’est faite donc faite à titre réductible et a profité à la transformation en capital des comptes courants de M. Anas Sefrioui, sachant qu’il avait injecté 1 168 644 160,73 MAD dans son groupe sous forme de comptes courants constitués essentiellement des dividendes distribués qu’il n’avait pas encaissés sur les précédentes années.

Résultat de cette opération d’augmentation de capital de 800 MDh, la famille Sefrioui s’est renforcée dans le capital du Groupe Addoha passant de 56,6% du capital à 64,11%.

Les autres actionnaires institutionnels se sont maintenus ou ont accepté d’être dilués en fonction de leur décision de suivre ou pas cette opération, alors que le flottant, très élevé, est tombé de 42,67% à 35,2 % preuve que cette catégorie d’actionnaires n’a pas suivi l’augmentation de capital d’Addoha et qu’ils ont été tout simplement dilués.

Pour le Groupe Douja Addoha, plusieurs constats s’imposent:

Le premier porte sur le renforcement de l’actionnaire principal qui, de surcroît, a pu diminuer de moitié ses comptes courants dans le groupe. A ce titre, cette opération aura permis à M. Sefrioui de restructurer le passif du bilan de sa société notamment en diminuant ses comptes courants et augmentant d’autant le capital de cette dernière !

Mais aussi et surtout, le renforcement du capital et du groupe, qui passe de 3.225.571.180 dirhams à 4.025.512. 540 de dirhams et celui de la structure des fonds propres de Douja Promotion Addoha qui se consolident de 10. 081.119 359 Dhs à 10.881.060.719 Dhs des propres d’ensemble, lui assurent une santé financière pérenne

Pour ce qui est de l’activité du groupe Addoha, elle bénéficiera des 200 millions de dirhams versés en numéraires pour alléger son endettement à court terme, relancer son activité et ses investissements notamment en Afrique où les rendements dans ce secteur sont élevés….

Afifa Dassouli