Culture

Abdelhak Najib nommé ambassadeur de Divine Académie Paris

le 29 mai 2019


C’est une académie Française des arts lettres et culture créée en 1995 qui vient de décerner le titre honorifique d’ambassadeur de ces trois nobles domaines au marocain Abdelhak Najib.

Si Divine Académie et à la tête de son conseil d’administration la présidente Diva Pavesi a décidé cette nomination, c’est en grande reconnaissance des valeurs de son nouvel ambassadeur. Abdelhak Najib porte en effet, très haut et ce, depuis plus de 25 ans et les arts, et les lettres et la culture en général. Déjà brillamment décoré en 2018 du prix Divine Académie des art lettres et culture suite au succès de ses romans, les territoires de Dieu et le printemps des feuilles qui tombent, son dernier ouvrage le temps du rêve, voyage dans la peinture marocaine  a propulsé ce talentueux écrivain au titre d’ambassadeur de la prestigieuse académie puisqu’il a su à travers 400 pages mêler la critique d’art en grande symbiose à l’analyse littéraire et philosophique pour en faire un beau livre sur les 50 ans d’arts plastiques au Maroc. La même année, il entama sa carrière de « diplomate culturel » en lisant son recueil Finis Gloriae Mundi sur les planches de l’Opéra de Berlin, en tant qu’invité d’honneur devant un public allemand ravi de ce rapprochement des peuples grâce à la culture et faisant ainsi honneur au Maroc. « Cette nomination est certes un honneur pour moi. Mais je la prends surtout comme une grande responsabilité. Servir les arts et la culture est une passion de tous les instants. Il faut tout faire et sans relâche pour que la culture trouve toute sa place au Maroc et ne soit plus la cinquième roue du carrosse. Il faut désormais considérer les arts et la culture comme un véritable levier de développement humain », déclare Abdelhak Najib suite à sa nomination.

Divine Académie Paris des Arts Lettre et Culture dispose d’un réseau important d’ambassadeurs, tant en France qu’à l’étranger, nommés afin de seconder le conseil d’administration dans les efforts pour le développement et le rayonnement des arts, lettres et culture dans le monde. Nadia Chellaoui, l’artiste peintre marocaine s’est vue décerner ce poste en début d’année et a depuis exercé sa fonction d’ambassadrice en assurant des expositions à succès en Afrique comme en Amérique latine. Elle rejoint grâce à son talent les ambassadeurs Iris Berlinck, ambassadeur Pour le Brésil, Samaritana Pasquier, ambassadeur Pour La Suisse et Marcia Vince, ambassadeur Pour L’Italie avant de passer le flambeau à Abdelhak Najib, nouvel ambassadeur pour le Maroc.

Cette distinction prestigieuse vient récompenser l’engagement de l’écrivain, journaliste, critique d’art et de cinéma Abdelhak Najib qui continue sans relâche à écrire des romans, des recueils de poésie, des livres d’arts, mais pas que. Il anime depuis 2014, la première émission culturelle SADA AL IBDAA, à la première chaine marocaine. Rédacteur en chef du magazine VH, chroniqueur et conférencier, il modère régulièrement des rencontres littéraires dans les plus grandes galeries nationales ainsi que des conférences autour de l’art et la culture. Il rend hommage ainsi de son côté les artistes marocains emblématiques de leur discipline, dont le travail, la réflexion et la création contribuent à changer et à éduquer le regard du Marocain. « Être ambassadeur des arts et des lettres pour Divine Académie c’est faire en sorte que la voix des artistes porte au-delà de toutes les frontières. C’est faire en sorte que les cultures du monde se rencontrent et se nourrissent de leurs différences », précise Abdelhak Najib avant de rajouter : « L’esprit de Divine Académie est très clair : faire des arts et des artistes un réel miroir du monde où l’on vit. C’est rendre visible au-delà de tout clivage le rôle majeur de la culture pour rapprocher les peuples et construire un monde meilleur résolument tourné vers le beau, vers tout ce qui élève l’homme » qui ajoute « Mon rôle est de faire connaître les artistes et les intellectuels marocains dans le monde. Mon objectif est de faire en sorte que leurs voix portent le plus loin possible et que leurs travaux puissent toucher le plus de monde possible ». Telle est la mission de notre nouvel ambassadeur témoin du rayonnement culturel français sur les arts marocains en particulier et la culture en générale.

LNT