Politique

Partis politiques : L’Istiqlal et le PPS, les retrouvailles… !

le 12 février 2020


En ce début de semaine, une journée après l’élection d’une nouvelle instance dirigeante du fameux et controversé parti du PAM annonçant par la même sa volonté de s’ouvrir et sans exception sur toutes les formations politiques, l’Istiqlal et le PPS n’ont pas tardé à réagir…

La réponse des deux principaux partis de l’opposition, entre qui le courant ne passait plus depuis des années déjà, vient en fait sous forme d’un rapprochement inattendu, pour ne pas dire bizarroïde. En effet, dans un communiqué conjoint donné suite à une réunion qui a connu la participation des ténors des deux partis, le PPS et l’Istiqlal ont tenu à souligner que cette rencontre s’inscrit dans le cadre de leurs relations historiques marquées par le militantisme pour l’unité du pays, sa transition démocratique et la construction de l’Etat moderne.

Au passage, ils ont débattu des questions de la confiance des citoyens en la politique, la crédibilité des institutions élues, l’incapacité du gouvernement à fournir des réponses aux problématiques politiques et socio-économiques de l’heure… Et d’exhorter le Chef du Gouvernement à mener dans l’urgence les réformes politiques et électorales.

Les deux partis de la Koutla Démocratique ont promis dans leur communiqué de travailler ensemble pour mener les réformes s’inscrivant dans l’esprit du nouveau modèle de développement. Comme on le voit donc, la Balance et le Livre ne veulent pas perdre trop de temps pour se démarquer d’un PJD en perte de vitesse et de popularité, un PAM à ne pas prendre à la légère et un RNI grand favori. Autrement dit, les législatives 2021 s’annoncent déjà des plus électriques.

H.Z