Politique

NAM : Bourita fustige l’attitude algérienne en pleine crise sanitaire

le 5 mai 2020


Un pays voisin continue d’alimenter le séparatisme et de détourner les ressources de sa population pour des actes de déstabilisation régionale, a assuré, lundi, le ministre des Affaires Étrangères, de la Coopération Africaine, et des Marocains Résidant à l’Etranger, M. Nasser Bourita, lors du Sommet en ligne du Groupe de Contact du Mouvement Non-Alignés (NAM).

Dans un discours prononcé par vidéoconférence au nom du Royaume devant le Sommet du Groupe de contact du Mouvement des Non-Alignés, M. Bourita a « regretté que malgré les circonstances actuelles exceptionnelles, un pays voisin continue d’alimenter le séparatisme, en violation des principes fondateurs du NAM ».

« Ce pays au lieu d’utiliser ses ressources pour améliorer la situation précaire de sa population dans le contexte de la pandémie du Covid 19, les détourne pour alimenter la déstabilisation régionale », a-t-il ajouté, en référence à l’évocation par l’Algérie de la question du Sahara marocain lors de cette réunion.

Composé de 120 pays, le Mouvement des Non Alignés est le second Groupement d’Etats après l’Organisation des Nations Unies.


Le Mouvement des Non-Alignés appelle à une coopération solidaire et renforcée pour vaincre la pandémie du COVID- 19

Le Groupe de contact du Mouvement des Non-Alignés, réuni au niveau du Sommet organisé lundi par vidéoconférence, a adopté une Déclaration Finale sur la réponse à la pandémie du COVID- 19, par laquelle les 45 pays participants dont le Royaume du Maroc, ont notamment exprimé leur plein soutien aux plans et initiatives du Secrétaire général des Nations Unies de lutte contre l’épidémie du Covid-19, ainsi qu’au rôle de l’OMS dans la gestion de cette pandémie.

Les pays participants ont également lancé un appel au renforcement de la coopération internationale et régionale et au raffermissement de la solidarité internationale, tout en affirmant leur attachement aux principes du multilatéralisme à même d’apporter les réponses nécessaires pour combattre la pandémie du COVID-19 et pour garantir la relance économique et la protection sociale post-pandémie.

Le Sommet a également décidé l’établissement d’une « Task Force » chargée de mettre en place une base de données commune sur les besoins médicaux, sociaux et humanitaires fondamentaux des États membres du Mouvement des Non Alignés pour la lutte contre le COVID-19, afin de les soumettre aux organisations internationales et aux autres et institutions financières internationales et régionales d’aide au développement.

Le Sommet présidé par S.E.M. Ilham Aliyev, Président de la République d’Azerbaïdjan en sa qualité de Président en exercice du Mouvement, a connu la participation de 45 pays représentant les quatre régions géographiques du Mouvement.

Outre la participation de Chefs d’Etat et de Gouvernement et de Ministres des Affaires Etrangères du Mouvement des Non-alignés, ce Sommet virtuel a également connu la participation du Secrétaire général des Nations Unies, du Président de l’Assemblée Générale, du Président de la Commission de l’Union Africaine et du Directeur Général de l’OMS.

LNT avec MAP