Le ministre de la justice, M. Mohamed Benabdelkader préside une réunion par visioconférence, avec les responsables judiciaires

Politique

L’expérience des procès à distance va se poursuivre, affirme Benabdelkader

le 4 septembre 2020


 

L’expérience des procès à distance lancée dans les tribunaux en avril dernier va se poursuivre dans la prochaine étape, a indiqué vendredi à Rabat le ministre de la Justice Mohammed Ben Abdelkader.

S’exprimant lors d’une rencontre à distance avec les sous-directeurs, les présidents du secrétariat-greffe et du secrétariat du parquet général, M. Ben Abdelkader a souligné que cette expérience sera améliorée, consolidée et encadrée sur le plan législatif à travers un texte qui sera soumis pour adoption au cours des prochaines semaines.

En outre, un mémorandum d’entente sera signé la semaine prochaine avec la Délégation générale à l’administration pénitentiaire et à la réinsertion, portant sur la fourniture d’un accès internet à haut débit pour le bon déroulement de ce service des procès à distance, a-t-il dit.

Il a aussi appelé les participants à la réunion à contribuer efficacement à l’aboutissement de l’initiative des procès à distance et à coordonner les actions avec les autorités judiciaires et le ministère de la Justice en vue de surmonter les difficultés qui peuvent surgir en la matière.

Sur le même registre, le ministre a estimé que le grand défi consiste à gérer la prochaine étape marquée par la reprise des activités des tribunaux après les vacances judiciaires, compte tenu d’une situation épidémiologique instable caractérisée par l’augmentation du nombre de contaminations et de décès.

Présentant des données concernant l’épidémie dans le secteur de la justice, M. Ben Abdelkader a relevé que la vaste campagne portant sur la réalisation des tests de dépistage de Covid-19 a permis de détecter un certain nombre de cas positifs parmi les personnels des tribunaux et de l’administration centrale, ajoutant qu’un total de 193 cas ont été recensés jusqu’au 3 septembre, dont la majorité s’est rétablie définitivement.

Selon ces données, tous les moyens de prévention ont été mis en place au sein des tribunaux, dans la mesure où le ministère a alloué un budget d’environ 8 millions de dirhams pour l’acquisition de solutions de désinfection, de masques, de thermomètres et des caméras thermiques dans tous les tribunaux du Royaume.

Au cours de cette réunion, le ministre a rappelé les conclusions de la réunion tenue fin août dernier par le comité de coordination central qui a défini les principaux axes de la gestion de la prochaine étape et les priorités de la prochaine période.

LNT avec Map