Sport

La Tribune de Nas : Oujda Ouajda…

le 9 octobre 2019


Nous sommes tous orphelins du ballon rond. Eh oui, en cette semaine de trêve internationale, il n’y a pas de matchs… Faux ! C’est ce que vous croyez… Voici une petite sélection de matchs cette semaine. Et il y a de quoi faire.

Mercredi à 19h45 

Allemagne vs Argentine :

Vous n’allez pas trop patienter, on va tout simplement commencer par l’affiche de la finale de la Coupe du Monde 2014. Depuis,  les temps ont changé, vous me direz que le buteur de cette finale n’est plus sélectionné…

Les temps ont changé, mais ça reste une des plus belles affiches du football mondial. On aura à cœur de voir la prestation d’André Ter Stegen, qui est un des meilleurs gardiens du monde, et qui remplacera pour ce match Manuel Neuer, n’en déplaise à la direction du Bayern Munich, qui a toujours en travers de la gorge la mis à l’écart de Thomas Muller, Matt Hummels et Jérôme Boateng. Mais Joachim Löw a entièrement raison, il faut faire place à la nouvelle génération, n’est-ce pas coach Vahid…?

On aura en tout cas le plaisir de voir Marco Reus, qui jouera devant son public, au Signal Iduna Park à Dortmund, et surtout le joueur de la dernière journée de Champions League, j’ai nommé Monsieur Serge Gnabry.

Du côté de l’Argentine, Lionel Messi est suspendu. On a cru un moment que Lionel Scaloni allait profiter de la suspension de la Pulga pour une revue d’effectif, on s’est tous trompés. Non seulement il ne convoque pas Mauro Icardi, Mario Benedetto qui cartonnent en ce moment, mais en plus il se prive de trois Argentins qui marchent sur le vieux continent : Sergio Aguero, Angel Di Maria et Gonzalo Higuain restent à la maison. Le vivier est énorme en attaque, on profitera quand même de Lautaro Martinez, buteur au Nou Camp avec l’Inter de Milan, et Paulo Dybala, buteur lors du dernier derby milanais.

Jeudi à 13h 

Brésil vs Sénégal :

Première réflexion des Marocains en découvrant cette affiche : le Sénégal joue contre le brésil et le Maroc contre la Libye ? C’est la triste réalité et il faut l’accepter.

La Selecao préfère jouer contre le finaliste de la dernière CAN plutôt que le Maroc. L’horaire est atypique, normal, le match se joue au National Stadium à Singapour. C’est la nouvelle mode, après les tournées américaines et asiatiques cet été, dorénavant ça sera pendant la trêve internationale. Après ces dérives marketing, il ne faut pas s’étonner du nombre important de stars dans les grands clubs européens.

Du côté du Sénégal, nous aurons le plaisir de voir à l’oeuvre le Messin Habib Bamogo, deuxième meilleur buteur de Ligue 1. Il profitera de l’absence de Mbaye Niang, qui a refusé la sélection. Monsieur Niang préfère se reposer et aller jouer un Rennes vs Brest plutôt que d’affronter le Brésil à Singapoure. Il a tout compris.

En tout cas, les Lions de la Teranga auront leurs joueurs cadres comme Sadio Mané ou Idrissa Gana Gueye ; tout comme le Brésil qui se présentera, certes sans Alisson Becker, blessé et Marcelo, écarté. Pour la petite anecdote, je pense que la FIFA ne regarde pas trop la liste des sélectionneurs. En tout cas, nous prendrons du plaisir à voir Neymar, Coutinho & consorts se frotter à nos chers frères sénégalais.

Vendredi à 19h

Maroc Libye :

Le match se déroulera à Oujda à guichet fermé. Les 15 000 billets sont partis très rapidement, pour le plus grand plaisir des supporters de l’Oriental qui n’attendaient que ça. Oujda est donc « ouajda ».

Il est vrai que jouer à Marrakech devant une poignée de personnes est une bêtise monumentale que nous avons soulevé à maintes reprises, et ce, depuis plusieurs années. Il faut que le peuple marocain en entier profite de la sélection du pays. Et aller à Marrakech pour prendre des vacances et fumer la chicha, est néfaste à l’équipe. En parlant de chicha, ça tombe bien, Coach Vahid a ouvert les yeux. Après la retraite de Mehdi Benatia, il a évincé le gang de la chicha (Benatia, Belhanda, Dirar). Le seule survivant étant Faycal Fajr, qui ne tardera pas à partir…

De plus, on aura hâte de voir le joueur du mois de septembre en Bundelsiga, Amine Harit, qui brille de mille feux, tout comme Hakim Achraf Hakimi. On suivra avec attention des joueurs comme les dijonnais Nayef Aguerd, et Hamza Mendyl, ou encore Ahmed El Masouadi du FC Groningen. A noter que Kevin Malcuit, défenseur droit de Naples, a décliné la sélection. Le joueur franco-marocain a refusé la convocation en espérant celle des Bleus. Il ne fera jamais partie de l’effectif de Didider Deschamps, car lors du dernier rassemblement des bleus, Leo Dubois forfait, Djibril Sidibé a été appelé en renfort. Didier ne compte donc pas sur lui. Et même, le Maroc a besoin de tout sauf d’un arrière droit, nous avons ce qu’il faut. D’ailleurs, j’ai hâte de voir Achraf Hakimi jouer attaquant gauche avec le Maroc comme au Borrussia Dortmund, et reproduire ses exploits de Champions League.

Samedi 19h45

Norvège vs Espagne :

Le sélectionneur Espagnol, Roberto Moreno, va profiter de l’excellent état de forme de Pablo Sarabia pour l’incorporer dans le groupe en vue de l’Euro 2020. Un revenant, Santi Cazorla, diminué par plusieurs graves blessures ces dernières années, tentera de récupérer le bon wagon. On aura hâte de voir Martin Odegaard à l’œuvre. Lui qui est prêté par le Real Madrid à la Real Sociedad, a été élu joueur du mois de septembre en Liga, et aura à cœur de prouver à ses amis madrilènes qu’il vaut mieux qu’un Lucas Vasquez par exemple…

C’est un match primordial pour les Scandinaves pour la course à la qualification à l’EURO 2020. Ils sont 4 ème avec 9 points à 2 points de la Suède, qui sont deuxièmes.

Dimanche 13h

Brésil vs Nigéria :

Décidément, le  brésil a peur de tomber contre une nation africaine au Qatar en 2022. Après le Sénégal, c’est au tour du Nigéria. C’est un réel sujet que le Maroc devrait étudier. Il faut que le Maroc tente de jouer avec des nations autres que les équipes africaines, en matchs amicaux pour connaître leur style de jeu, et ne pas se retrouver surpris par différents styles,  comme on a pu l’être contre l’Iran en Russie… Khalid n’était pas « Bouheddou »…à être surpris.

Lundi 19h45

France vs Turquie :

Ça sera le match au sommet. Le premier contre le deuxième. En effet, Français et Turcs sont premiers au coude à coude avec 15 points. Il risque d’y avoir une ambiance très chaude au Stade de France,  vue la forte communauté turque résidant en France. D’autant plus que les Bleus se présenteront sans leur colonne vertébrale Hugo Lloris, Paul Pogba et Kylian Mbappé tous trois blessés. Le premier a été remplacé par Alassan Pléa, l’ancien Niçois. Mais si on rajoute à ça, Olivier Giroud qui ne joue plus avec Chelsea, Raphael Varane en délicatesse avec le Real Madrid ou encore Antoine Griezmann qui a des problèmes d’adaptation, le match risque d’être tendu pour les Champions du monde.

Mardi 20h

Maroc Gabon :

Dernier match, avant de commencer les choses sérieuses et les qualifications pour la Coupe du Monde Qatar 2022, en novembre prochain. Après sa large revue d’effectif, coach Vahid aura son groupe pour aller chercher cette qualification. Il devra quand même régler son problème d’attaquant. Il est vrai que Youssed En-nessiry et Rachid Alioui, qui marche actuellement sur l’eau, sont des valeurs sûrs. On fera sans Abderrazk Hamdallah qui a refusé la sélection, tout comme Hakim Ziyech blessé, qui a du retourner à Amsterdam. Par contre, nous aurons le plaisir de voir Adel Taarabt, lors de ce deuxième match, qui a insisté auprès du coach, pour rester avec le groupe malgré sa blessure pour disputer ce deuxième match. C’est ça l’esprit d’équipe qu’on recherche depuis longtemps.

Nous avons mine de rien de très belles affiches en perspective. Des matchs couperets à Paris, des matchs d’exhibition à Singapoure, des découvertes à Oujda, et des revanches à prendre à Dortmund. Tout ça en attendant la Champions League qui reprend la semaine d’après. Que du bonheur !

Nas