Politique

Fonds lié au Coronavirus: Ministres et parlementaires donnent un mois de salaire

le 17 mars 2020


 

En application des instructions que SM le Roi Mohammed VI a adressées au gouvernement concernant la mise en place immédiate d’un fonds spécial pour la gestion et la lutte contre la pandémie du Coronavirus (Covid-19), le gouvernement a créé un compte dédié intitulé « Fonds spécial pour la gestion de la pandémie du Coronavirus « Covid-19 ». Un communiqué du département du Chef du gouvernement fait savoir qu’afin d’accélérer l’opérationnalisation de ce fonds et la mise à sa disposition des ressources nécessaires, les membres du gouvernement ont pris l’initiative d’y contribuer en faisant don d’un mois de salaire, exprimant ainsi leur engagement aux côtés de tous les citoyens, sous la Sage conduite de SM le Roi, pour lutter contre cette épidémie et ses impacts.

Par ailleurs, les membres des deux Chambres du Parlement ont annoncé, mardi, avoir mis leurs allocations d’un mois au service de la mobilisation nationale pour la lutte contre les répercussions de l’épidémie du Coronavirus.

« A l’initiative des chefs de groupes et groupements et en coordination avec les présidents des deux Chambres, Habib El Malki et Hakim Benchamach, les bureaux des deux institutions ont décidé de s’engager en faveur de la mobilisation nationale pour lutter contre les risques et les retombées du Covid-19 », selon un communiqué des deux Chambres.

Cette contribution s’inscrit dans l’effort de mobilisation du Royaume en vue de faire face aux répercussions de la maladie, soulignent la même source, notant que les parlementaires s’inspirent des valeurs de solidarité et d’entraide qui ont fondé de tout temps la société marocaine, lesquelles valeurs sont consacrées par la Constitution.

« En plus de cette contribution, le parlement s’engage au nom du devoir national à accompagner les développements qui surviennent en lien avec la situation sanitaire », relève le communiqué.

Les deux Chambres affirment aussi avoir pris une batterie de mesures permettant à l’institution législative de continuer à assumer ses missions constitutionnelles, en droite ligne des pratiques parlementaires internationale dans pareilles circonstances et conformément aux Hautes directives royales .

LNT avec Map