Crédits photo : Ahmed Boussarhane/LNT

Société

Fondation BMCE Bank : Un nouveau partenariat pour l’enseignement du mandarin

le 3 décembre 2019


La Présidente de la Fondation BMCE Bank pour l’Éducation et l’Environnement, Dr Leïla MEZIAN BENJELLOUN, a signé, ce mardi 3 décembre 2019, une convention avec l’Institut Confucius de Tanger en présence de la Conseillère et épouse de l’Ambassadeur de Chine au Maroc, Mme ZHAO, du Président de l’Université Abdelmalek Essaâdi, Dr Mohammed ERRAMI ainsi que de l’Administrateur de la Fondation, M. Brahim BENJELLOUN. Ce nouveau partenariat permettra à l’école de Bougdour, région de Tanger-Tétouan-El-Hoceima, de bénéficier de cours de mandarin en présentiel pour la 5e et 6e année du primaire, expliquent les signataires.

La signature de cette convention intervient à la suite de la visite de Madame l’Ambassadrice de Chine, à l’école de Bouskoura, pionnière dans l’enseignement du mandarin à l’école primaire, au Maroc. En effet,  des cours de langue sont dispensés aux élèves de la 5e et 6e année, récemment de la 4e année, en présentiel pour Bouskoura ou à distance, pour deux des écoles Medersat.com de la province de Nador, et ce, depuis 2014. La convention entre la Fondation et l’Institut Confucius de Casablanca, Université Hassan II, signée en 2014 a permis de faire profiter les écoles de Nador, géographiquement éloignées des Instituts, du matériel de visioconférence offert par l’Ambassade de Chine. De son côté, la Fondation a inscrit, pendant les deux dernières années, les 2 meilleurs élèves sortis du Réseau, à des cours à l’Institut, les préparant à un séjour linguistique à Shanghai.

Face au succès qu’a eu l’enseignement du mandarin, et devant l’intérêt que développent les enfants pour la culture chinoise, la Présidente de la Fondation a exprimé son souhait d’étendre ces cours à d’autres écoles ainsi qu’à d’autres niveaux, notamment du collège. Un projet qui verra le jour prochainement, en partenariat avec le Ministère de l’Éducation Nationale. En sus de l’enseignement de la langue, chaque année, le Fondation BMCE et l’Institut Confucius, célèbrent le Nouvel An Chinois en organisant un spectacle destiné aux enfants qui découvrent le chant, la danse, les arts martiaux, la calligraphie et beaucoup d’autres aspects de la culture chinoise.


Discours du Dr Leïla Mezian Benjelloun : 

« Excellence, Madame l’Ambassadrice de Chine ;
Monsieur le Président de l’Université de Tanger Abdelmalek Essaâdi ;
Monsieur le Directeur du Centre Confucius Tanger ;
Messieurs les Administrateurs de la Fondation BMCE Bank ;
Mesdames, Messieurs ;

La signature, aujourd’hui, d’une convention entre l’Université Abdelmalek Essaâdi, le Centre Confucius Tanger d’une part et la Fondation BMCE Bankd’autre part, vient illustrer l’excellence et la pérennitédu partenariat que nous avions scellé en 2014.

Nous avons décidé ensemble, Madame l’Ambassadrice, que l’enseignement du Mandarin puisse être dispensédans les écoles de notre Fondation, là où se trouve implanté l’Institut Confucius.

On commence, Président Errami,par l’Ecole Medersat.Comde Bougdour dans la Province de Tanger puisque l’Institut Confuciusau sein de votre Université disposed’un nouveau Centre, dans la ville du Détroit.

Madame l’Ambassadrice,

L’enseignement du Mandarin dans notre Ecole de Tanger aura une ‘’longue portée’’.

En effet, projetons – nous dans une dizaine d’années à Tanger lorsqu’aura surgi de terre la Cité Mohammed VI Industrielle Tanger Techqui est en cours de développement grâce au partenariat maroco-chinois.

Imaginez alors que l’Université de Tanger, l’Institut Confucius et la Fondation BMCEauront réussi à insuffler à de jeunes élèvesissus de milieux défavorisés et de douars enclavés, la volonté et la capacité de s’ouvrir sur la langue et la culture d’une des deux grandes puissances économiques au monde : La République Populaire de Chine.

Aujourd’hui, Mesdames, Messieurs, il suffit de voir, comme à Bouskouraou dans la province de Nador, des élèves de sixième ou de cinquièmeannée du Primaire,oser des premiers dialogues et chanter des comptines en Mandarin, tracer la bellecalligraphiechinoise. Vous percevez dans leurs yeux et dans leurs gestes, dela passion et de la fiertéde représenter une ‘’élite’’ parmi leurs autres congénères.

Nous aurons,ensemble,planté une belle graine. Al’avenir, elle donnera de magnifiques fruits : ce seront de jeunes adultes engagés, soit dans des études supérieures en Chine, soit dans le commerce maroco-chinois ou qui travaillent dans les sociétéschinoisesimplantées dans la région de Tanger, au sein de la Cité Mohammed VI Tanger Tech.

Merci Madame l’Ambassadrice, Merci Chers invités de vous joindre à nous pour forger le destin des enfants de Medersat.Com de Tanger.

Je vous remercie. »

LNT avec CdP