Économie et Finance

Casablanca: Des bus neufs pour le mois de septembre, promet Alsa

le 15 janvier 2020


 La société Alsa Al Baida, délégataire du transport urbain par bus dans le Grand Casablanca, a annoncé, mardi, que la première vague des bus neufs sera mise en service dans la capitale économique et ses environs à partir de septembre prochain.

« Dès le mois de septembre 2020, la capitale économique resplendira d’un nouveau visage avec l’arrivée de la première vague des nouveaux bus beaucoup plus modernes et à la pointe de la technologie », promet la société dans un communiqué.

Environ 700 bus neufs vont circuler à terme dans les artères du Grand Casablanca, ce qui facilitera le transport de près de 350 millions de passagers chaque année, assure-t-on de même source.

Filiale du groupe espagnol Alsa Transport, présent depuis plus de 20 ans au Maroc et qui opère à Marrakech, Agadir, Tanger, Khouribga et Rabat-Salé-Temara, Alsa Al Baida a signé, en octobre dernier, avec l’Etablissement de coopération intercommunale (ECI) un contrat de gestion déléguée de transport collectif urbain par autobus dans le territoire des 18 communes du Grand Casablanca.

Le contrat, qui porte sur une durée de 10 ans avec la possibilité de le prolonger de 5 ans supplémentaires, comprend une première phase, dite d’initialisation, qui s’étend du 1er novembre 2019 au 31 décembre 2020. Durant cette phase, Alsa Al Baida opère avec quelque 250 bus « dans un état fortement détérioré » repris de M’dina Bus, dont le contrat a expiré au 31 octobre. Ensuite, la société va mettre en circulation, de manière progressive, 400 bus d’occasion.

La phase suivante prendra effet à partir de 2021 et devra connaître le déploiement d’une flotte permanente de 700 bus nouveaux, financés conjointement par l’ECI et Alsa.

LNT avec MAP