Culture

La 19ème édition de L’Boulevard porte la mémoire de Said Ghaffouli

le 5 septembre 2019


La 19ème édition de L’Boulevard se déroulera du 13 au 22 septembre 2019 au stade du RUC.

Comme à l’accoutumée, plusieurs formations, en provenance de France, de Grèce, d’Algérie, du Liban, d’Egypt, du Bénin, d’Espagne, du Sénégal, du Brésil, des Pays-Bas, etc., prendront part à cette manifestation.

Au programme, figurent la rappeuse bénino-sénégalaise « Moonaya », le grand gagnant de la compétition Tremplin 2018 « D’ZAK », les rappeurs Skits Vicious, Jay Reaper du groupe « Dope D.O.D. », le groupe de rock brésilo-américain « Added Color », l’artiste gadiri, féru de musique gnaoua, « Mehdi Qamoum », le rappeur marocain Dizzy Dros, pour ne citer qu’eux.

Depuis son lancement en 1999, le festival L’Boulevard se joue en deux temps. Le premier est consacré à la compétition « Tremplin ». Celle-ci se déroule du 13 au 15 septembre.

Plus de 217 candidatures ont été reçues par le jury  dans les catégories rap/hip hop, rock/metal et fusion/world, dont 191 respectaient les critères de sélection requis pour la compétition. Le choix final du jury s’est porté sur 8 groupes dans la première catégorie, 6 dans la deuxième et 5 dans la troisième.

Trois jours durant, les musiciens en herbe retenus donneront le meilleur d’eux-mêmes sur la grande scène du R.U.C., face à un public qui ne les connaît pas encore et à un jury qui primera deux groupes ou artistes par catégorie, les aidant ainsi à passer d’une pratique amateure à une réelle professionnalisation de leur musique, expliquent les organisateurs.

Pour cette 19ème édition, 19 groupes venus de tout le Maroc — Deroua, Kalâat M’gouna, Sidi Ifni, Fès, Berrechid, Azemmour, Safi, Oujda, Tanger, Agadir, El Jadida, Rabat, Salé, Casablanca…— joueront leurs compositions originales pour convaincre jury et public. Ce dernier pourra retrouver les gagnants du 20 au 22 septembre lors du deuxième temps de L’Boulevard, où ils se produiront en première partie des têtes d’affiche de cette année.

L’Boulevard, ce n’est pas seulement des concerts, mais aussi des résidences de création musicales, des activités pro-associatives, des rencontres culturelles, des ateliers de formation, etc.

Si la 18ème édition de L’Boulevard s’était déroulée sans son « tonton », Amale Samie, décédé le 27 janvier 2018, la 19ème édition connait également l’absence d’un autre membre de la famille L’boulevard : Said Ghaffouli, « increvable » régisseur du festival depuis 2008. Décédé il y a deux mois, Said a coaché et accompagné des dizaines de jeunes régisseurs, techniciens et machinistes à L’Boulevard et dans plusieurs autres festivals et événements. Le directeur du festival Mohammed Lamghari, alias Momo, a tenu à lui rendre hommage lors de la conférence de lancement du festival, organisée mardi 3 septembre à Casablanca.

AL