Société

Wikistage, une nouvelle forme de conférence au Maroc

le 12 mai 2014


Dans le cadre des activités para-universitaires organisées par les élèves ingénieurs du département technique, en génie logistique et transport, génie industriel, et génie réseaux et télécommunications à l’FST Settat, et sous le thème « L’emploi, du rêve au concret », le Wikistage FST Settat a débarqué au Maroc.

Après avoir vu le jour en janvier 2012 à l’Ecole Supérieur de Commerce de Paris, à l’initiative de son président actuel, le premier événement WikiStage a eu lieu à ESCP Europe en mars 2013.

Afin de savoir plus sur l’événement, La Nouvelle Tribune a posé quelques questions à M. Hicham Ridouane, élève ingénieur en génie Logistique & Transport à l’FST de Settat, et responsable de communication du Wikistage FST Settat.

HH : Quel est votre but à travers Wikistage?

Hicham Ridouane : Wikistage consiste en l’organisation de conférences, avec des interventions qui répondent à des questions précises préparées avant le jour de la conférence. Puis ces interventions, qui durent entre 6 et 12 minutes, sont filmées et alimenteront la plateforme wikistage.org, qui dans les prochaines années sera la plus grande bibliothèque de vidéos à contenu pédagogique.

L’objectif d’organiser ce WikiStage est de participer à la création de la plus grande bibliothèque de vidéos à contenu pédagogique et à accès libre sur internet, permettant de faciliter l’accès à la connaissance.

 

Qu’est-ce qui vous a poussé à concevoir à ce projet ?

Nous avons pensé à organiser un événement qui n’a jamais été organisé au Maroc, ce qui sera spécial pour notre cycle d’ingénieur, parce qu’il lui donnera une grande visibilité vu que c’est une nouvelle discipline, et on n’est toujours pas connu dans le marché d’emploi. Nous voulons montrer qu’à la FST de Settat, il y a des étudiants motivés et ayant des capacités énormes, et toutes les compétences qu’il faut pour contribuer efficacement à la réalisation d’un tel projet.

Est-ce que cette expérience sera reprise par d’autres organismes au Maroc ?

Depuis le début de la préparation de cet événement, nous avons reçu plusieurs demandes venant de plusieurs écoles et universités Marocaines qui sont intéressées par ce projet, et nous espérons que cette expérience ne s’arrête pas à la FST Settat et que d’autres écoles prennent l’initiative et organisent leur propre WikiStage, et par conséquent contribuent à la réussite de ce projet.

Comment s’est déroulé l’événement ?

L’événement a connu une réussite qui a dépassé toutes nos attentes avec un amphi archicomble, une ambiance de folie, des Wikitalks enrichissants, un débat intéressant, ce qui a donné un événement fructueux s’organisant pour la 1ère fois au Maroc. C’est, pour le comité organisateur dont je suis responsable de communication, un exploit inédit.

Pourquoi le choix de cette thématique ?

Le choix du thème «L’emploi, du rêve au concret» n’était pas le fruit du hasard, mais c’est parce que le fait de décrocher un premier emploi devient de plus en plus difficile pour les jeunes étudiants qui ne maîtrisent pas la démarche à suivre pour trouver un emploi. C’est la raison pour laquelle nous avons invité les experts de la recherche d’emploi les plus connus à l’échelle nationale pour donner aux étudiants la boite à outils nécessaire pour faciliter leur insertion professionnelle, et aussi nous avons choisi ce thème pour préciser s’il existe une crise de compétences ou une crise d’emploi. Durant ce Wikistage, et d’après tous nos intervenants, nous avons conclu qu’au Maroc, il y a une crise de compétences.

Des projets à venir?

Nous avons une licence qui dure un an qui nous permet d’organiser d’autres WikiStage conférences, donc nous envisageons d’organiser d’autres événements sur des thématiques diversifiées. En plus de cela, les élèves ingénieurs en Génie logistique et transport, Génie industriel, et Génie réseaux et télécommunications, nous avons l’intention d’organiser les Week-ends de l’ingénieur Logistique et Industriel, avec des conférences où il y aura des invités de grand calibre et des ateliers durant deux jours, avec des compétitions en Supply chain et plus.

 

Entretien réalisé par Hajar Hamri

POUR ALLER PLUS LOIN