Styles

Votre vernis à ongles, cause de votre prise de poids?

le 5 novembre 2015


Changer la couleur de son vernis selon la tenue, la saison, ou l’humeur est une habitude que beaucoup de femmes connaissent.

Mais, il se peut que votre marque préférée de vernis vous cache un composant pas si « inoffensif ».

Selon une étude menée par l’Université Duke, porter du vernis à ongles pourrait être la cause des fluctuations de votre poids.

Pour mieux comprendre ce phénomène, mettez vos blouses et vos lunettes de chimistes et dirigeons nous au laboratoire.

Le composant en question s’appelle le triphenyl phosphate ou TPHP, un composé chimique plastifiant. Son rôle est de rendre le vernis à ongles plus souple et plus durable. Le TPHP a d’ailleurs remplacé les « phtalates » mis en cause dans des problèmes de reproduction selon plusieurs études scientifiques.

Différentes études ont prouvé que ce TPHP est un perturbateur endocrinien ; c’est à dire qu’il interfère avec les hormones et peut donc influencer la prise de poids. Les tests sur les animaux ont montré des problèmes de reproduction. Chez les humains, par contre, les scientifiques disent qu’il peut causer un gain de poids.

Les chercheurs ont analysé l’urine de 26 femmes avant et après avoir mis un vernis contenant 1% du TPHP. Après deux à six heures de temps de pose du vernis, un taux légèrement plus élevé de TPHP a été constaté chez 24 femmes. Ce taux augmente avec le temps.

Le plus choquant est que sur plus de 3 000 marques de vernis testées, 49% d’entre elles contiennent du TPHP à 1%. Pire encore, la plupart des marques n’affichent pas cet ingrédient dans leur composition. De quoi nous donner envie de lever le pied sur les couches de vernis à répétition dans la semaine…

Hiba Bensalah