Tech

Vie privée : Vigeo Eiris dégrade nettement les scores de Facebook

le 27 mars 2018


Vigeo Eiris a dégradé significativement les scores de Facebook suite à sa mise en cause dans la collecte et l’usage abusifs des données privées de ses utilisateurs par Cambridge Analytica.

Cet événement au retentissement mondial a révélé la porosité de ce réseau social aux risques de détournement de ses fichiers à des fins de manipulation des opinions de plusieurs millions de personnes en violation de leurs droits au respect de leur vie privée.

La révision des scores de Vigeo Eiris a porté sur les 3 facteurs suivants :
– Baisse de 19 points/100 sur le critère relatif aux droits humains fondamentaux, dans le domaine « Respect des droits de l’homme »
– Baisse de 10 points/100 sur le critère relatif aux audits et contrôles internes, dans le domaine « Efficacité et de la gouvernance d’entreprise»
– Maintien à 0/100 sur le critère de l’information aux clients, dans le domaine « Comportements Responsables sur les marchés ».

La performance générale de Facebook en responsabilité sociale était déjà faible (25/100) avec des scores particulièrement limités dans les domaines sociaux (Droits de l’Homme et gestion responsable des Ressources Humaines).
Plusieurs gouvernements (Allemagne, Australie, Brésil, Etats-Unis, Inde, Israël) ont réagi et fait connaître leur intention d’ouvrir des enquêtes au sujet de Facebook. Malgré les excuses de son premier dirigeant, Marc Zuckerberg, des doutes persistent sur la capacité de l’entreprise à prévenir les risques de manipulation de ses données par les annonceurs.

Fouad Benseddik, Directeur des Méthodes de Vigeo Eiris déclare : « Ces événements s’ils étaient confirmés sont graves. Il est primordial que les utilisateurs de Facebook aient confiance dans la protection de leurs données personnelles, qui, lorsqu’elles sont utilisées dans un cadre commercial, doivent l’être en toute légalité ».

LNT avec CdP

POUR ALLER PLUS LOIN