Société

Unilever récompense l’innovation durable

le 25 novembre 2015


Unilever Maghreb, en partenariat avec Enactus Morocco, lance pour la deuxième année consécutive le Prix «Développement Durable» des Jeunes Entrepreneurs.

Ce prix a pour objectif d’encourager les jeunes Marocains à trouver des solutions pratiques et novatrices aux plus grands défis de la durabilité, mais aussi leur donner l’opportunité de bénéficier d’une aide financière de 50 000 Dhs en plus d’un programme de mentoring et une formation inclusive de plus de 6 mois.

L’ouverture des inscriptions a été lancée le 10 Octobre 2015 et prendra fin le 6 décembre. Seuls dix projets seront choisis pour concourir au grand prix. Les 10 porteurs de projets demi-finalistes prendront part à un Boot Camp de formation avec les équipes Unilever, suite auquel seuls 5 projets se retrouveront en finale de la compétition.

«Cette deuxième édition se démarque de la première dans la mesure où les jeunes entrepreneurs sont appelés à trouver des solutions durables à des problématiques précises liées à notre business, et qui sont la gestion de nos déchets plastiques après leur utilisation par le consommateur, ainsi que la réduction de l’empreinte environnementale liée à l’utilisation de nos produits par les consommateurs », explique Jean-François Etienne, Directeur Général d’Unilever Maghreb.

En effet, les jeunes entrepreneurs participants devront répondre à 3 problématiques principales qui sont le recyclage des sachets de shampoing Unilever utilisés, le recyclage des bouteilles en plastique des produits Unilever et la sensibilisation du consommateur sur l’optimisation de l’utilisation des produits de la marque de manière durable.

Selon les organisateurs, cette deuxième édition s’inscrit dans 4 des 17 objectifs des Nations Unies pour un développement durable, en l’occurrence promouvoir une industrialisation durable qui profite à tous et encourager l’innovation, établir des modes de consommation et de production durables, renforcer les moyens de mettre en œuvre le partenariat mondial pour le développement durable, etc.

Rappelons que c’est le projet « Vernet », présenté par les jeunes entrepreneurs Kaoutar Abbahaddou et Houda Jaouhari, qui a séduit le jury et le public lors de la première édition. Il s’agit d’une nouvelle solution technique de purification d’eau. Le deuxième prix a été décerné au projet «Biolyayz», qui consistait en la création d’une entreprise pour la fabrication et la commercialisation de digesteurs, une alternative écologique aux bouteilles de gaz. Quant au troisième prix, il est revenu au projet « Qulé » pour la production et la commercialisation de produits naturels à base de quinoa.

AL