Économie et Finance

Un impact de la pandémie « limité » pour Afriquia Gaz

le 28 mai 2020


Le chiffre d’affaires consolidé d’Afriquia Gaz s’est bonifié de 8,9% à 1.739 millions de dirhams (MDH), pour le premier trimestre de 2020, contre 1.597 MDH à la même période de l’exercice précédent.

Cette évolution correspond à celle du tonnage vendu, explique la société dans un communiqué sur ses indicateurs d’activités au T1-2020, notant que les quantités vendues par Afriquia Gaz ont augmenté de 11,6% à 306.962 tonnes comparativement au même trimestre de l’année précédente.

Du côté des investissements, la société indique poursuivre sa politique d’investissement notamment en matière d’injection de bouteilles neuves pour répondre aux besoins du marché, ajoutant que les investissements consolidés s’élèvent à 120,7 MDH au T1-2020, marquant une baisse de 2,1%.

A fin mars 2020, l’endettement financier net consolidé ressort, pour sa part, à 856,2 MDH contre 1.610,7 MDH un an plutôt, selon le communiqué.

S’agissant de ses perspectives d’évolution, Afriquia Gaz relève que la crise sanitaire liée au Covid-19 devrait avoir un impact limité sur les performances de la société, réitérant son engagement envers la santé et la sécurité de ses collaborateurs.

Le segment du conditionné, qui compte pour 90% des quantités vendues de la société et est essentiellement destiné aux ménages, ne devrait pas souffrir de la situation actuelle. Le vrac, en revanche, devrait pâtir du recul de l’activité de certains secteurs durement touchés par la crise.

LNT avec CdP