Un air de Jazz pour ouvrir la saison culturelle

C’est dans une ambiance festive, haute en couleurs qui fait perdurer encore un peu plus le plaisir de l’été, que les amoureux de culture se donnent rendez-vous lors de cette rentrée avec une programmation riche en festivals, notamment de musique, durant lesquels des artistes nationaux et internationaux investissent les scènes de plusieurs villes du Royaume pour des spectacles des plus époustouflants.

La première manifestation qui va inaugurer cette rentrée n’est autre que le festival Jazz au Chellah de Rabat qui réunit des musiciens marocains et européens, de différents horizons, dans une programmation musicale marquée par son originalité et sa richesse intarissable, et dont la 23-ème édition est prévue du 12 au 16 septembre.

Les férus des notes bleues plieront ensuite bagage vers Tanger, où la 19-ème édition du festival Tanjazz, prévue du 20 au 23 septembre, est consacrée cette année au « Jazz dans tous ses états » et promet d’explorer les mouvements émergents du Jazz tout en revisitant ses classiques éternels grâce à quelque 22 formations, pour environ 45 concerts, sets et autres performances prévues.

Les notes de musique s’envoleront jusqu’à la ville d’Essaouira, mais cette fois-ci sous une autre forme, avec le festival des musiques et des cultures électroniques « Moga Festival » qui sera organisé du 12 au 14 octobre et qui verra la participation d’un aréopage d’artistes marocains et étrangers des plus talentueux de la scène, en provenance notamment d’Allemagne, de France, d’Espagne, d’Ukraine, du Canada, des Etats-Unis, de Grande Bretagne, de Turquie et de Belgique.

La ville d’Essaouira connaîtra également la tenue, du 25 au 28 octobre, de la 15-ème édition du festival des Andalousies atlantiques, rendez-vous incontournable incarnant le métissage et la richesse du patrimoine culturel marocain.

C’est une grande manifestation sportive mais qui a aussi une dimension culturelle indéniable. Il s’agit de la 11-ème édition du Salon du cheval d’El Jadida qui se déroulera du 16 au 21 octobre au Parc d’exposition Mohammed VI sous le thème « Les sports équestres au Maroc ». Le Salon, qui vise à valoriser la richesse et la grande diversité des traditions équestres marocaines, ainsi que le savoir-faire exceptionnel des artistes et artisans nationaux, réservera un espace aux concours de fantasia (Tbourida) qui se dérouleront dans le cadre de la troisième édition du Grand Prix Sa Majesté le Roi Mohammed VI de Tbourida, en plus d’activités équestres ludiques dont un concours de poneys et un concours d’art pour jeunes talents, organisés au sein du village pour enfants.

Sur un tout autre registre, les 26, 27 et 28 du même mois d’octobre seront marqués par la tenue de la 9-ème édition du festival Taragalte à M’hamid El Ghizlane à Zagora sous le thème: « Sahara, une terre fertile, hommage à Antoine de Saint-Exupéry » afin de commémorer la mémoire de cet auteur, amoureux du désert et personnage emblématique des lettres françaises qui, profondément inspiré par cette terre fertile, a écrit son chef-d’œuvre humaniste « Le Petit Prince ».

Au menu du festival cette année de grands artistes et intellectuels qui reviendront sur cette rencontre inspirante et spirituelle entre l’auteur et le désert, interrogeront l’apport de cette terre dans l’œuvre de Saint-Exupéry, tout en partageant l’inspiration que les dunes lui ont insufflée.

Durant le mois de novembre, la ville de Rabat vibrera, du 21 au 24, au rythme des percussions africaines à l’occasion de la 5-ème édition du Salon des musiques d’Afrique et du Moyen-Orient « Visa for Music », qui propose quatre jours d’effervescence, de création musicale et de rencontres inédites, s’imposant ainsi comme un rendez-vous incontournable des professionnels de la musique d’Afrique et du Moyen-Orient (artistes, agents, maisons de disque, programmateurs, institutions culturelles, fondations, médias et formateurs).

Du côté de la ville de Taliouine, le safran, cette épice rare à haute valeur commerciale et connue pour ses vertus médicinales, sera à l’honneur du 17 au 20 novembre grâce à la 12-ème édition du festival international du safran qui se veut l’occasion de célébrer cette culture et d’en faire un vecteur de développement socio-économique des populations locales.

Quant à la ville ocre, elle abritera, du 30 novembre au 08 décembre, la 17-ème édition du Festival International du Film de Marrakech (FIFM) qui s’est hissé, en l’espace de quelques années, au rang des grands rendez-vous cinématographiques à l’échelle mondiale. Au cours de l’année, d’autres manifestations culturelles viendront animer et enrichir davantage la scène culturelle marocaine, en l’occurrence le Festival international des nomades, le Festival International de Merzouga des musiques du monde, le festival Mawazine, le festival Timitar, le festival du Rai d’Oujda, ou encore le festival Jawhara.

LNT avec MAP