Sport

La Tribune de Nas : Un prince nommé Léo…

le 6 septembre 2019


Le mercato estival s’est achevé, un mercato avec plein de rebondissements partout en Europe, mais qui a révélé un homme : Léonardo, le nouveau prince du Parc. Allons analyser ce mercato fou, et décortiquons les principales transactions à travers le vieux continent.

 

Liga :

 

Le Real Madrid a commencé tôt son mercato, tout d’abord en recrutant Monsieur Zinedine Zidane. Je dis bien Monsieur, parce qu’il était sur le toit du monde et aujourd’hui, c’est Zinedine Zidane.

Pourquoi ? Parce que je n’aurais jamais choisi ce plan de carrière. Car tu ne peux pas faire mieux que 3 Champions League de suite. Je l’ai dit et répéter. Il aurait dû aller à la Juventus de Turin. D’ailleurs, il a perdu son « immunité » selon Marca et les débuts du Real Madrid sont difficiles. Il s’est d’ailleurs mouillé en affirmant qu’il y allait y avoir « une ou deux bombes d’ici la fin du mercato ». On pensait notamment à Paul Pogba ou à Christian Ericksen. Comment tu peux te permettre d’être Zizou, le Real Madrid et annoncer qu’il y allait avoir une ou deux recrues, et à la fin… Nada !  Etonnant de la part d’un très grand club comme la maison blanche.

Ils ont tout de même été le club le plus dépensier en Europe, avec 305 millions d’Euros, enregistrant les venues de Ferlan Mendy, Luka Jovic et surtout Eden Hazard… Le coach français voulait notamment se débarrasser de Gareth Bale, en ayant des propos quelque peu durs à son encontre. En attendant, c’est le joueur de golf qui l’a sauvé en inscrivant un doublé contre Villareal….

A mon avis, les Merengues devaient renouveler encore plus leur effectif et aller chercher des milieux de terrain pour remplacer par exemple un Toni Kroos devenu fantomatique…

Quant au Barca, il ont réussi selon moi l’un des 3 meilleurs mercatos. En achetant peu mais bien, ils ont dès le mois de mars officialisé la venue du prodige Frenkie De Jong. Il est vrai que j’avais personnellement des doutes sur le prix de son transfert, peut-être que c’est mon chauvinisme exacerbé, et la frustration du non-transfert de notre Hakim national, qui m’a fait émettre ces doutes là.

Ils ont surtout pris l’excellent Antoine Griezmann, remplacé par Joao Felix à l’Atletico de Madrid. Ernesto Valverde  va profiter de sa polyvalence. Il peut jouer à tous les postes de l’attaque barcelonaise, et surtout être une doublure crédible au carnivore Luis Suarez. Beaucoup plus qu’un Mounir El Haddadi, Paco Alcacer ou Prince Boateng. Nous avions des craintes quant à l’accueil hostile du Camp Nou. Il en a rien été. Le public catalan l’a très bien accueilli grâce notamment à des débuts tonitruants (2 buts et une passe décisive). Même le maire de Barcelone, Monsieur Lionnel Messi, l’a adoubé.

A mon avis, en prêtant Philippe petit couteau au Bayern Munich, le Barca aurait dû prendre un autre attaquant de complément, type Carlos Vela…

SERIE A :

La Juventus de Turin, la Fiorentina et l’Inter de Milan ont dynamité le mercato italien. La vieille dame avec ses recrues traditionnelles à 0 €, car après Paul Pogba et Andrea Pirlo, c’est autour d’Aaron Ramsey et d’Adrien Rabiot de rejoindre l’équipe turinoise gratuitement.

Ils ont aussi pris un des joueurs les plus convoités de l’été,  Mathijs De Ligt, qui je pense a jeté un sort à Giorgio Chiellini, qui s’est blessé 6 mois, dès la deuxième journée. A 35 ans, ça risque d’être  très compliqué de revenir. Il passe donc de numéro 3 à numéro 2. La vieille dame a essayé de rapatrier Mehdi Benatia, sans succès, le club Qatari d’El Duhai ayant refusé.

Cette équipe a de sérieux atouts. Avec notamment un des plus beaux milieux de terrain d’Europe ( Pjanic, Can, Matuidi…)

La Fiorentina, quant à elle, a frappé un grand coup en allant chercher Franck Ribery de Bavière, après avoir enrôler Rachid Ghezzal et Prince Boateng. Une attaque de feu inédite. J’imagine que ça va écouter du Booba et du Kaaris dans le vestiaire florentin, connaissant le fort caractère de p’tit Franck et Rachid, espérons que ça ne se transforme pas en octogone…

Enfin, du côté de la Lombardie, la meilleure recrue Intériste est Antonio Conté. Mais avec Diego Godin et Romelu Lukaku, ils se positionnent comme de sérieux prétendants au titre. L’Inter de Milan est solide, et peut même créer la surprise en Champions League.

La Serie A renait de ses cendres et c’est pour notre plus grand bonheur.

Ligue 1 :

Monaco et le Paris Saint Germain ont été très actifs lors du mercato. Les Monégasques ont beaucoup acheté, mais pas de façon structurée. Malgré la présence de Stephan Jovetic et Keita Baldé, ils ont acheté 3 attaquants : Jean Kevin Augustin, Wissam Ben Yedder, et Islam Slimani. Comme dit Julien Cazzarre sur ce drôle de recrutement : « Ce n’est pas parce que tu achètes 5 chapeaux à un chauve, qu’il parait moins chauve ». Ils auraient dû à mon avis renforcer la défense qui est catastrophique, contrairement à Paris, qui a su renforcer tous les postes.

En effet, Leonardo a été très intelligent pour 3 raisons : la première, et comme je l’ai dit sur la dernière chronique, le dirigeant souhaitait garder Ney. Il a  étudié les offres pour la forme, mais souhaitait vendre le numéro aux conditions du club Parisien et non pas aux conditions du clan Neymar. Et c’est ce qui a été fait. Et de fort belle manière. Le grand gagnant de cette histoire est le PSG, il n’a pas bloqué le joueur, a étudié les offres et l’a finalement gardé dans son effectif. Ensuite, la deuxième,  il a fait le ménage là ou certains se croyaient intouchables, notamment dans le poste de gardien de but. En renvoyant Kevin Trapp et Gianluigi Buffon dans leurs anciens clubs, Alfonse Areola se croyait sur un siège confortable, bien au contraire il était sur un siège éjectable. Leo a décidé de virer tout le monde et mettre en place une hiérarchie claire. Un numéro 1 Keylor Navas, triple vainqueur de la Ligue des Champions et un Sergio Rico en numéro 2. En défense et au milieu Abdou Diallo, Ander Herrara et Pablo Sarabia sont venus étoffer l’effectif parisien.

Mais c’est surtout la venue d’Idrissa Gueye comme vraie sentinelle en numéro 6 qui fera beaucoup de bien à l’entrejeu de Thomas Tuchel. Et enfin, sur le buzzer, Maurizio Icardi, invité surprise de dernière minute, est venu rajouter de la qualité à l’attaque parisienne. Vous allez me dire qu’il y aura embouteillage ; moi je vous dis non. Déjà en ce début de saison, Kylian Mbappé et Edinson Cavani sont out, Neymar suspendu 3 matchs en Champions League, il fera donc beaucoup de bien à l’attaque parisienne. Ensuite, il faut savoir qu’au mois de Mars, tu as toujours 4-5 blessés majeurs avant de débuter les 1/8 de finale. Très bonne recrue (prêt avec option d’achat) !

Premier League

Les clubs du nord de Londres ont été les plus actifs sur le marché des transferts. En effet, les Spurs se sont renforcés au milieu de terrain avec Giovanni Lo Celso et Tanguy Ndombelé. Et surtout les Gunners avec David luiz, David Ceballos et Nicolas Pepe. Finalement, ni Liverpool, ni United, ni City n’ont fait de grosses folies à leur habitude. Harry Maguire est venu renforcer la défense fébrile des Reds Devils ; et Joao Cancelleo et Rodri  sont venus étoffer l’effectif de Pep Gaurdiola. Vous me direz que leurs meilleures recrues étaient de garder leur effectif déjà fourni.

Les anglais aiment bien faire les choses de façon différente. Je pense qu’ils devraient commencer par s’aligner par rapport à la fin de la date du mercato, et non pas finir 3 semaines avant. Cela les pénalise plus qu’autre chose. Comme par exemple, avec le Real Madrid qui souhaitait enrôler Christian Ericksen et Paul Pogba. Cependant, les clubs anglais ne pouvaient pas vendre ces deux derniers en cette fin de mercato, car ils étaient dans l’impossibilité de les remplacer. Donc finalement, le mercato qui finit bien avant tout le monde, pénalise tous les clubs européens, et l’UEFA devrait se pencher dessus.

Bonus : Les Marocains en Europe

On attendait tous les transferts de Hakim Ziyech, finalement il restera à Amsterdam, voici les 5 principaux transferts des joueurs marocains.

Youssef Ait Bennasser a été transféré de Saint Etienne à Bordeaux. Il fera du bien à une équipe qui tourne plutôt bien sous la houlette de Paulo Sousa.

Sofyane Amrabet est passé du FC Bruges à l’Hellas Verone. Très bon choix, surtout quand on sait que la Serie A revient au devant de la scène.

Yassine Bounou a été transféré au FC Séville. Un très bon club qui cartonne en Europe. Très bon choix.

Rachid Alioui, que je trouve excellent, est transféré à Angers. Il aura du temps du jeu et a déjà marqué les esprits en inscrivant un but la semaine dernière

Youssef el Arabi, l’autre attaquant, est transféré à l’Olympiacos, où il a déjà inscrit un doublé en coupe d’Europe. Excellent choix !

Clap fin pour ce mercato qui nous a tenu en haleine pendant tout l’été. Des rebondissements, des surprises de dernière minute.

Vive le foot !

Nas