Sport

La Tribune de Nas : Lucas du siècle !

le 11 mai 2019


Je pouvais choisir « Redsmontatada »… Je vais vous faire une confidence, mon moment préféré dans l’écriture de ma chronique, est le choix du titre. Et celui-ci je trouve qu’il résume à lui seul, le match de mardi, Liverpool vs FC Barcelone, et surtout celui de mercredi, Ajax Amsterdam vs Tottenham. Essayons de comprendre ce qu’il s’est passé dans cette semaine de folie…

 

Mardi : Liverpool FC vs FC Barcelone

Les Reds ont déjoué tous les pronostics… Tous pas vraiment, il y a un chroniqueur foot de La Nouvelle Tribune, un certain footbologue qui avait dit ceci lors de sa dernière chronique : «  Il suffit d’un but des Reds dans le premier quart d’heure pour installer le doute chez les Barcelonais… Il ne faut pas oublier que le Barça voyage très mal en Europe… ». Finalement ce footbologue avait raison. Divock Origi a marqué à la 7 ème minute, et le Barca a enregistré sa 3ème remontada en 3 ans après le (3-0) à Turin, le (3-0) à Rome et ce (4-0) à Liverpool. D’ailleurs les psychologues de Barcelone ont recensé un cauchemar dans toutes les têtes barcelonaises. Ce cauchemar se nomme Alisson Becker. Le gardien brésilien, ancien de la Roma a quand même infligé 2 remontadas au Barca en 12 mois !

Il a été exceptionnel tout comme toute l’équipe de Liverpool. Et que dire du 4 ème but avec ce corner plein de malice des joueurs anglais ? Ce qui est incroyable, c’est que le staff technique des Reds avait remarqué que les joueurs du Barca étaient attentistes lors des corners, et ils ont saisi ce talon d’achille qu‘ils ont travaillé à l’entrainement, ça c’est du génie ! Le génie c’est tout sauf ce qu’ont exprimé les joueurs Catalans.

Dans la presse ibérique, Ivan « Krakitic » et Philippe «  Petit couteau » ont eu la note de 0. C’est pour vous dire, le travail catastrophique des milieux de terrain catalans qui se sont fait piétiner par la fougue et l’enthousiasme des jeunes anglais. Pour arriver à renverser le Barca, Il faut deux ingrédients. Le premier d’entre eux est l’aspect irrationnel du football et le deuxième est l’attentisme des Barcelonais. Le dernier but symbolise à lui seul ce match complètement fou. Et il faut revenir une semaine avant pour comprendre que ma prévision était fondée. Pourquoi ? Parce qu’au match aller le Barca a fait son match, mais le score ne reflétait pas la physionomie du match ; ( 3-0) était un score cher payé. Il ne faut pas oublier que Mohamed Salah et James Milner ont raté deux face à face ; et sans un Lionel Messi exceptionnel il n y aurait pas ce score. Ce que je disais en Novembre et Décembre s’est vérifié. Le Barca est une équipe quelconque en fin de cycle, qui a dans son effectif le meilleur joueur de tous les temps. Pour résumer, Leo est l’arbre qui cache la forêt.

Et comme le PSG, qui n’est plus double champion d’Europe de la remontada ; mais qui a été remplacé par le triple champion d’Europe de la remontada ; le FC Barcelone a besoin d’une refonte globale et d’un grand ménage. Quel Barca pour la saison prochaine ? Un Barca sans Ernesto Valverde, qui est resté inerte, et qui n’apporte pas de solutions au jeu du Barca.

Sergio Roberto, Samuel Umtiti, Ivan Rakitic, Malcolm et Philippe Coutinho devraient plier bagage.

Nous avons vécu un match d’anthologie, on croyait que c’était le dernier de la semaine et de cette belle Champions League…

Mercredi : Ajax Amsterdam vs Tottenham

…Faux ! Nous n’étions pas au bout de nos surprises.

« Oh my gooooood » quel match ! Quelle fin de match ! Quel fighting spirit des Londoniens ! A la mi- temps, les Hollandais menaient au score (2-0), après avoir gagné la première manche à Londres (0-1). Mais, l’irrationnel du football qu’on aime tant a encore frappé.

Nous les observateurs du ballon rond, on regarde 8 à 12 matchs de football par semaine. Il est vrai que certains sont quelconques, d’autres intéressants, d’autres très intéressants et quelques-uns par an, que j’appelle des matchs de légende. Et c’est pour ces matchs de légende, qu’on vibre pour le ballon rond, et qui nous gomment les quelques matchs quelconques. Je vous l’avoue, j’avais comme tous les Marocains un penchant pour l’Ajax Amsterdam, pour son jeu chatoyant mais surtout pour le fait d’avoir deux Marocains dans son onze titulaire. Ils auraient pu se qualifier mais ils ont manqué de malice. Ils auraient été les 2 ème et 3 ème Marocains à disputer une finale de Ligue des champions après un certain Redouane Hajri en 1987 avec le Benfica de Lisbonne, face au PSV Eindoven. J’ai bien dit disputer, ne me sortez pas Achraf Hakimi en 2018 ou Mehdi Benatia en 2017, qui étaient tous deux sur le banc des remplaçants. D’autant plus que Hakim et Noussair, qui jeûnaient; ont livré une prestation XXL, pas la taille du maillot de Gonzalo Higuain, qui lui aussi s’est qualifié pour la finale de l’Europa League. Mais XXL, dans le rendement.

Et quel rendement ! Hakim a marqué un but exceptionnel, qui l’a propulsé dans l’équipe type de la Champions League de la semaine pour la deuxième fois consécutive, et qui lui a validé son ticket pour un top club européen. L’entraineur de l’Ajax Amsterdam est pressenti pour remplacer Niko Kovac au Bayern de Munich, lui l’ancien adjoint de Pep Guardiola en Bavière, devrait emmener le petit maestro marocain dans ses valises. Ca serait le club idéal pour notre superstar. Il aurait une place de titulaire vu les départs conjugués de Arjen Robben, de Frank Ribery et de James Rodriguez, qui retournera au Real Madrid.

En tout cas, si Tottenham est en finale, c’est que les Londoniens l’ont amplement mérité. Avec un Lucas, mis à la cave au Paris Saint Germain, qui a fait le match de sa vie. Finalement Lucas et Divock Origi ont eu la même destinée. Deux numéros 27 remplaçants de Harry Kane et Roberto Firmino, et qui ont su sortir le match du siècle.

Et il n’y a pas qu’eux. La Premiere League domine le vieux continent. Nous aurons deux finales 100%anglaises. Arsenal vs Chelsea en finale de l’Europa League et Tottenham vs Liverpool en finale de la Ligue des champions…

Enfin, je souhaiterais saluer la campagne européenne de l’Ajax Amsterdam qui nous a fait tant vibré, qui nous apporté une fraicheur dans le football, qui nous a tant manqué, et qui a surtout mis en avant les 2 Marocains, qui iront sous d’autres cieux dès la saison prochaine.

Ils ne participeront pas à la finale. Dommage et comme dit José Mourinho : «  Ils jouent avec une très bonne philosophie de jeu, mais ils regarderont la finale de Champions League sur leur canapé avec leur philosophie. »

Nas