[Top] Les 15 plus grands innovateurs de tous les temps : Shigeru Miyamoto (11ème)

Message à l’adresse de nos lecteurs :


« Bienvenue dans la nouvelle rubrique [Top] de Chroniques du Futur !

Par définition, un « classement top » qui est personnel est subjectif ! Il reflète avant tout le point de vue de son auteur. Celui-ci est donc discutable et peut être évidemment remis en question !

Les éléments constitutifs de ces classements méritant d’être mis en valeur, vos commentaires et suggestions sur les réseaux sociaux peuvent grandement contribuer à débattre justement sur la pertinence de leur contenu !

A bon entendeur ;) »


Nous ouvrons cette nouvelle rubrique avec le « Top 15 des plus grands Innovateurs de tous les temps ! »

Pour établir ce classement, une pondération a été effectuée selon 4 critères :

  1. Impact : quel impact a eu cet innovateur sur le monde ? 
  2. Quantité : combien d’innovations a-il à son actif ?
  3. Pérennité : combien de temps ses innovations ont-elles perduré ?
  4. Altruisme/Ethique : voulait-il gagner le plus d’argent possible ou aider le maximum de personnes avec ses innovations? à quel point a-il respecté les règles d’éthique et de morale pour diffuser ses innovations ? 

Bonne lecture ! ;)


11. Shigeru Miyamoto : Les jeux vidéos, c’est lui !

Époque : (Années 80 à aujourd’hui)

Profession : créateur et producteur de jeux vidéos

Principales innovations :

Principales Qualités : « Syndrome Peter Pan » – Capacité d’empathie exceptionnelle – Passionné

Principales distinctions et prix:

Citations ou phrase célèbres : 

« Je crois qu’à l’intérieur de chaque adulte, il y’a le cœur d’un enfant. C’est juste que nous essayons de nous convaincre que nous devons agir comme des adultes ! »

« Les jeux vidéo sont mauvais pour vous ? c’est ce qu’on avait dit du Rock&Roll ! »

 » Les joueurs sont des artistes qui créent leur propre réalité à l’intérieur du jeu auquel ils jouent ! »

Qui est Shigeru Miyamoto ?

Shigeru Miyamoto est le concepteur des jeux vidéos les plus connus dans le monde !

Il est le créateur de personnages légendaires du jeu vidéo tel que Mario, Donkey Kong ou encore Zelda qui ont transporté des centaines de millions de personnes dans des aventures extraordinaires.

Considéré comme le « père des jeux modernes », Shigeru Miyamoto travaille depuis très longtemps pour Nintendo, la célèbre compagnie de jeux vidéos dont il est le directeur créatif aujourd’hui.

Miyamoto est aussi connu pour être un Maître de l’expérience utilisateur !

1. Impact

L’impact de Shigeru Miyamoto dans l’industrie des jeux vidéos est unique.

Il est certainement celui qui a le plus contribué à démocratiser le jeu vidéo au sein de la population mondiale !

Ses jeux Mario, Zelda et Donkey Kong, qui se sont écoulés à des millions d’exemplaires, ont bercé des générations de joueurs depuis les années 80 jusqu’à aujourd’hui.

La console Nintendo Wii, dont il supervisa la conception et le développement, a réussi l’incroyable exploit de faire jouer les enfants et les parents autour de mêmes jeux !

Une famille jouant à un jeu de course de la Wii…

Cette console fut d’ailleurs la console de salon la plus vendue de sa génération.

Elle avait comme particularité d’utiliser un accéléromètre capable de détecter la position, l’orientation et les mouvements dans l’espace de la manette, une révolution pour l’époque !

Ce principe de jeu sera ensuite repris par Sony et Microsoft respectivement pour les Eye Camera et pour le Kinnect

Son influence est aussi très grande dans le développement des jeux puisque la plupart de ses innovations ont, à chaque fois, contribué à placer de nouveaux standards au niveau du « gameplay ».

Le jeu Super Mario Bros sur la console Nintendo 8 bits a posé les bases de jeu de plateforme.

IMPACT SCORE : 4,5/5

2. Quantité

1. Les jeux

La liste des jeux et de concepts mis sur le marché avec succès par Miyamoto est juste impressionnante !

Tous ses jeux sont pour la plupart des « best sellers » vendus en dizaines de millions d’exemplaires depuis des dizaines d’années : Donkey Kong (1981), Super Mario Bros (1985), The Legend of Zelda (1986)… jusqu’en 2017 avec des jeux comme Super Mario Odyssey ou encore Zelda Breath of The Wild sur Nintendo Switch.

The Legend of Zelda sur NES (1986)
The Legend of Zelda sur SWITCH (2017)

2. Les consoles

Miyamoto a systématiquement supervisé et été derrière la création de chaque console de Nintendo.

De la NES en 1985 jusqu’à la Switch en 2017, le papa de Mario est toujours intervenu d’une manière ou d’une autre dans le design et dans l’expérience de jeu innovante que devait proposer chaque nouvelle console Nintendo.

Que ce soit la fameuse manette de la Nintendo 64 en forme de vaisseau spatial, les « nunchuk » de la Wii, le stylet et les deux écrans de la DS, ou encore, plus récemment, les « joy-con » de la Switch, chaque fois Miyamoto était là pour présenter en avant-première ces innovations qui surprennent toujours l’industrie du jeu vidéo et les gamers que nous sommes tous !

Miyamoto présentant la manette innovante de la Switch…

3. L’expérience de jeu

Shigeru Miyamoto a toujours été le pionnier dans la mise en place de nouvelles expériences de jeu.

Super Mario Bros a posé les bases du « gameplay » des jeux de plateforme en 2D.

Mario 64 est la référence dans les jeux de plateforme en 3D.

Mario 64. Un jeu culte !

Les jeux Zelda ont inventé le jeu d’aventures exploratoire et continue d’émerveiller joueurs et critiques de jeu vidéo avec leur profondeur de jeu et leur univers enchanté directement inspiré de son enfance!

A chaque fois, les jeux de Miyamoto proposent une nouvelle expérience de jeu qui est à la fois fun, surprenante et avec cette petite dose de challenge bien équilibrée qui vous donne envie de jouer encore et encore jusqu’à finir le jeu !

Dans Super Mario Odyssey, c’est la casquette du célèbre plombier qui va représenter le cœur du gameplay !

Pour concevoir des expériences de jeu hors du commun, Miyamoto dit s’inspirer de son enfance à la campagne, de son goût qu’il a gardé pour la nature et le jardinage et des mangas qu’il lit et des films spectaculaires qu’ils regarde comme King Kong !

En fait, Miyamoto a innové dans tout ce qui est en relation avec l’expérience de jeu !

Voici une liste non exhaustive de ses principales innovations :

QUANTITE SCORE : 4/5

3. Pérennité

Miyamoto est considéré comme le maitre de l’experience utilisateur.

De nos jours, des termes comme Design Thinking, « User-centered Design » ou encore « Gamification » sont très à la mode dans le monde de l’innovation.

 

Ce que beaucoup de personnes ignorent, c’est que ces techniques étaient utilisées il y’a plus de 40 ans par Miyamoto pour concevoir ses futurs jeux à succès !

Cela était d’autant plus surprenant qu’à l’époque, la plupart des développeurs se concentraient d’abord sur comment obtenir les meilleurs scores dans des jeux qu’il fallait nécessairement concevoir de la manière la plus complexe et difficile possible.

Miyamoto, lui, allait à contre-courant de cette tendance et n’avait qu’une seule envie : créer du plaisir pour les joueurs !

C’est ainsi que, par exemple, au début du processus de conception, il choisissait de se concentrer d’abord sur le système de contrôle du jeu qu’il sentait perfectible !

Il se mettait donc à la place d’un joueur, tenait les manettes, mesurait les sensations, analysait les gestes lié au jeu, et se posait des questions à lui-même et à ses amis et collaborateurs joueurs : Est-ce simple à jouer ? Est-ce amusant?

Miyamoto testant un jeu de l’époque de la Super Nintendo…

Ce n’est qu’une fois qu’il avait toutes ses réponses qu’il pouvait aller concevoir ou redesigner le jeu lui-même.

Miyamoto faisait donc en fait du Design Thinking pour produire ses fameux jeux à l’expérience de jeu incroyable !

Cette technique pionnière sera reprise et institutionnalisée plus tard par des chercheurs et spécialistes pour ensuite devenir la principale méthode pour produire de nouveaux produits et services innovants.

Un article très intéressant paru sur le site Medium parle plus en détail sur cette approche pionnière et innovante de Miyamoto qui perdure encore jusqu’à aujourd’hui…

PERRENITE SCORE : 4/5

4. Altruisme / Ethique

En tant que bon japonais, Shigeru Miyamoto avait toujours un profond respect pour l’entreprise dans laquelle il travaillait et pour qui il devait consacrer toute son énergie et son talent !

Les jeux qu’il concevait était certes liés à son côté « grand enfant » et à sa passion de créateur, mais il devait aussi et surtout d’abord s’assurer que ses jeux allaient permettre de générer du revenu pour Nintendo !

Mario, la mascotte de Nintendo, est une véritable « machine à cash » pour la firme nippone !

ALTRUISME/ ETHICS SCORE : 3,5/5

Après pondération, le score global de Shigeru Miyamoto, selon le baromètre de l’innovation de Chroniques du Futur, est de :


Shigeru Miyamoto est l’une des personnalités les plus respectées de l’industrie du jeu vidéo.

Son désir de faire de bons jeux est lié à sa passion pour améliorer l’expérience de jeu afin de démocratiser les jeux vidéos à toutes les tranches d’âge de la population mondiale !

En voulant faire de bon jeux, il a, en quelque sorte, inventé le design thinking qui est la méthodologie principale aujourd’hui pour innover.

Mais ce maître de l’expérience utilisateur est avant tout un grand enfant qui aime jouer aux jeux vidéos et partager sa passion le plus durablement possible avec le maximum de personnes dans le monde !

Chapeau bas l’artiste !

→Suite du classement : le 10ème plus grand innovateur de tous les temps


à propos de l’auteur :

Omar Amrani est un entrepreneur passionné d’innovation et d’éducation à fort impact.

Il est coach,  formateur et consultant en innovation pour plusieurs structures publiques et privées au Maroc et en Afrique.

Il est aussi intervenant dans l’enseignement supérieur dans différentes écoles et universités à travers ses cours et séminaires “Culture de l’Innovation” et « Culture Scientifique ».

Vous pouvez suivre ses articles sur la page Facebook de son blog Chroniques du futur