Styles

Tati a ouvert sa première boutique à Casablanca

le 2 septembre 2016


La première boutique Tati au Maroc a ouvert ses portes à Casablanca. C’est au Morocco Mall que l’enseigne française a élu domicile. Après l’Arabie Saoudite, où la marque compte trois magasins (Médine, Jeddah et Riad), ou encore la Tunisie, les Emirats Arabes Unis et l’Iran, Tati vient d’ouvrir son premier magasin au Maroc, en partenariat avec le groupe Aksal. Connue pour ses petits prix, l’enseigne française crée en 1948 a beaucoup évolué ces dernières années. Avec des espaces et des produits modernes, en phase avec l’air du temps, l’enseigne a dépoussiéré son offre et revu ses codes depuis son rachat en 2009 par groupe Eram.  Les détenteurs de la marque ont ainsi donné un nouveau souffle à l’enseigne, en passant du déstockage à la création.

En effet, si le point fort de la marque demeure incontestablement ses petits prix, puisqu’elle a véritablement démocratisé l’accès aux équipements des personnes et des intérieurs, Tati se veut aujourd’hui une enseigne de mode accessible sans risque d’être taxée de ringardise.

Emmanuel Deroude, PDG de l’enseigne, a fait le déplacement au Maroc pour inaugurer le premier Tati au Maroc, ce vendredi 1er septembre. Pour lui, la marque a fait un véritable virage durant ces 8 dernières années. « Nous avons développé des collaborations avec des stylistes et des designers, en vue d’offrir à notre clientèle des produits stylés, que ce soit pour la maison ou pour le prêt à porter» a déclaré à cette occasion M. Deroude. De Chantal Thomas à Cristina Cordula, en passant par William Carnimolla, les créateurs qui accompagnent la marque emboîtent ainsi le pas à Azzedine Alaiaou et Andrée Putman. En outre, la maison compte près de 80 chefs de produits et stylistes, qui travaillent en interne. «Tati traque les tendances et l’air du temps, et propose toutes les 3 semaines dans ses 140 boutiques une nouvelle collection de 200 nouveautés, dessinées à 70% en interne», explique M. Deroude.  «Pareil pour la conception de nos espaces de ventes. Nous agençons nos espaces pour qu’ils soient accueillants, ouverts, avec un merchandising bien étudié», ajoute-t-il.

Selon le mangement de Tati, contrairement au low cost qui sacrifie la qualité, le Fair Cost la conserve mais réduit au maximum l’investissement marketing. Ce qui permet une économie d’au moins 20%, répercutée sur le prix final de l’article.

En 2015, Tati a réalisé un CA de 440 millions d’euros TATI, sur l’ensemble de 140 magasins. Ce succès ne semble pas prêt de s’estomper, variété de l’offre et petits prix (une moyenne de 50 Dhs et 15 000 références) séduisant de plus en plus une clientèle nombreuse, notamment les petites bourses qui veulent se faire plaisir sans se ruiner.

Leila Ouazry


Record d’affluence ce matin à l’entrée du magasin TATI

L’affluence a dépassé de très loin les attentes des gérants. Une foule immense attendait avec impatience l’ouverture des portes. Ce sont pas moins de 1000 visiteurs qui ont pu bénéficier d’un bon d’achat de 500 dhs.

L’opération prévoyait initialement de récompenser les 100 premiers visiteurs mais au regard de l’affluence, les dirigeants ont multiplié par dix le nombre de bons offerts.