International

Suède : Nouvelle stratégie de lutte contre le terrorisme

le 16 février 2015


La Suède mettra en place une nouvelle stratégie de lutte contre le terrorisme, a indiqué dimanche soir le Premier ministre suédois, Stefan Löfven. Cette annonce fait suite aux deux fusillades perpétrées à Copenhague qui ont fait deux morts et cinq blessés. « Je ressens une grande tristesse. Des personnes innocentes ont été tuées dans des attaques contre la démocratie. Mes pensées vont aux familles des victimes », a ajouté Löfven dans une déclaration à la chaîne de télévision suédoise SVT. Le Premier ministre a indiqué que de nouvelles mesures seront prises pour faire face aux attaques terroristes en Suède. « Nous allons mettre en place une stratégie de lutte contre le terrorisme à la fois en termes d’action de la police et de promotion de la démocratie », a affirmé Löfven.

L’auteur présumé des deux fusillades ayant fait deux morts et cinq blessés à Copenhague a été identifié par la police danoise. Il s’agit d’un homme âgé de 22 ans et né au Danemark, a indiqué dimanche après-midi la police de Copenhague dans un communiqué. Il était déjà connu par les services de police pour avoir commis plusieurs infractions, notamment pour détention d’armes et actes violents. Selon la même source, il entretenait des liens avec les milieux criminels. L’auteur présumé des fusillades de Copenhague a été abattu tôt dimanche matin par la police dans le quartier de Norrebro à Copenhague. La police danoise a par la suite lancé une vaste opération dans ce quartier, qui abrite une importante communauté d’immigrés. Deux personnes ont été arrêtées dans un cybercafé et une arme automatique a été retrouvée par la police. Deux fusillades ont été perpétrées à Copenhague en l’espace de quelques heures. Samedi après-midi, une personne avait été tuée et trois policiers avaient été blessés dans des tirs visant un café abritant un débat sur la liberté d’expression. L’assaillant était alors parvenu à prendre la fuite. La personne tuée est Finn Norgaard, un réalisateur danois. Le café, visé par l’attaque, abritait un débat organisé sous le thème « l’art, le blasphème et la liberté d’expression », avec la participation du dessinateur suédois Lars Vilks, auteur en 2007 de caricatures blasphématoires du Prophète Sidna Mohamed (Paix et Salut sur Lui). L’ambassadeur de France à Copenhague était également présent à cette rencontre. La police danoise pense que Vilks était la cible de l’attaque. Quelques heures plus tard, un homme de confession juive a été tué et deux policiers ont été blessés dans une nouvelle fusillade près de la grande synagogue de Copenhague. Et c’est finalement près de la gare de Norrebro que la police localise le suspect, qui ouvre le feu sur les policiers avant d’être abattu.

LNT avec MAP