SNEP : Bassamat Fassi Fihri fait plonger Miloud Chaabi

le 13 février 2015


La SNEP, fleuron du groupe de Miloud Chaabi, fait l’objet d’une suspension de son cours en bourse, à l’initiative du CDVM. La mesure conservatoire a été rendue nécessaire du fait d’une saisie exécutoire ordonnée par la justice à la demande d’une société française FIVE, qui avait esté contre le groupe Ynna Holding pour rupture abusive d’un contrat. Un tribunal arbitral international avait ordonné l’indemnisation du plaignant, ce que Miloud Chaabi n’avait point fait. L’affaire ayant été portée devant la Cour d’Appel de Casablanca, avec l’avocate Bassamat Fassi Fihri pour avocate du fournisseur français. C’est donc à un épilogue fâcheux pour Miloud Chaabi auquel on assiste aujourd’hui puisqu’au terme de l’ordonnance de saisie exécutoire, 63 % des actions de la SNEP seront vendus aux enchères le 25 février prochain. A moins que d’ici là, le Groupe Chaabi ne trouve 300 millions de dirhams en cash !

AD