Société

Santé : La prise en charge du cancer en constante évolution

le 10 décembre 2015


Si le cancer est incontestablement l’une des pathologies les plus complexes, les plus lourdes et les plus appréhendées, aujourd’hui ce n’est plus une fatalité. Les progrès de la technologie, combinés au progrès des thérapeutiques, permettent à la médecine de vaincre certains cancers. Cela dépend, il est vrai, du type du cancer, du moment du diagnostic, et de la prise en charge. Nul ne peut nier les problèmes de santé que connaît le Maroc, mais d’un autre côté on ne peut pas omettre les avancées réalisées dans ce domaine. En plus de l’INO (Institut national d’oncologie) à Rabat, qui a connu un bond important durant cette dernière décennie, certaines cliniques privées sont à la page de ce qui se fait en matière de prise en charge du cancer dans le monde.

Parmi elles, la clinique d’oncologie «Le Littoral» à Casablanca est classée parmi les 20 meilleurs établissements dédiés à la prise en charge des cancers dans le monde, selon le Pr. Redouane Semlali.

Selon ce dernier, cette reconnaissance est loin d’être le fruit du hasard. Un personnel médical et paramédical hautement qualifié, des technologies ultrasophistiquées et une grande maîtrise des process. «Nous dispensons 350 actes de cancérologie/jour, nous traitons 3000 nouveaux cas par an. Alors qu’un grand service parisien arrive à 1300 cas/an. Nous avons atteint une performance que l’on commence à exporter», explique Pr Semlali.

En effet, la clinique « Le Littoral » dispose de nombreuses possibilités thérapeutiques du traitement du cancer. Irathérapie, curiethérapie, radiothérapie… la clinique propose une prise en charge moderne. «Nous étions les pionniers à pratiquer le traitement par curiethérapie. Nous étions également les premiers à effectuer une greffe de moelle osseuse dans le privé, tout comme la radiologie interventionnelle a démarré à la clinique Le Littoral. Aujourd’hui, nous sommes à 126 greffes», rappelle le cancérologue.

En effet, la clinique, qui était axée sur un centre de traitement de jour et de traitement ambulatoire lorsqu’elle a été fondée en 2000, est passée à une structure de prise en charge lourde (chirurgie, hospitalisation…). Pour cela, il a fallu créer une entité intégrée avec plusieurs spécialités cancéreuses. Il fallait également se doter de machines et de compétences : «Nous ne faisons pas de la radiothérapie classique, nous sommes sur une grande technicité.»

La radiothérapie stéréotoxique permet, aujourd’hui, d’arriver à des doses de rayons importants, mais ciblés. Ce qui diminue les effets secondaires. Dans certains cas, une seule séance suffit, car qui dit fortes doses, dit moins de séances et des séances beaucoup plus courtes (entre 15 et 20 minutes). Cela est particulièrement intéressant pour la prostate, les méningiomes inopérables ou leurs récidives, la névralgie du trijumeau, les neurinomes acoustiques… selon les praticiens. Mais, le coût reste relativement élevé : il faut compter environ 70 000 Dhs pour un traitement forfaitaire, remboursé par la CNOPS et la CNSS, qui ont accepté de l’intégrer dans leur liste d’actes et soins remboursés.

Pour accompagner cette évolution, et permettre aux patients de bénéficier des avancées technologiques, la clinique vient d’acquérir un nouvel équipement dédié à la radio-chirurgie. Il s’agit du Novalis TX, une nouvelle plate-forme de radiochirurgie stéréotaxique qui consiste à administrer un faisceau de rayons qui encerclent la tumeur pour la détruire. Non invasive, cette technologie permet de traiter des pathologies crâniennes et extra-crâniennes telles que les tumeurs cérébrales, pulmonaires ou hépatiques.

Une première en Afrique du Nord. Le Maroc est le deuxième pays après l’Afrique du Sud à disposer de cette technologie, laquelle a nécessité un investissement de 40 millions de Dhs. « Il s’agit d’un investissement hyper lourd, nous avons eu le courage de le faire sans aucun apport étranger», tient à préciser le Dr Omar Hajji.

Enfin, en vue de permettre au plus grand nombre de patients de bénéficier des progrès de la médecine, le staff de la clinique Le Littoral a annoncé l’ouverture d’une deuxième structure du même genre très bientôt à Marrakech.

Leila Ouazry


Domaines de performance :

Radiothérapie: trois accélérateurs avec multi lame et IMRT, Novalis.

Radiologie standard et interventionnelle Radiofréquence.

Hémato Oncologie et Greffe de la moelle : trois chambres stériles

Curiethérapie HDR.

Médecine nucléaire : cinq lits d’Iratherapie. + PET SCAN

Chimiothérapie : destinée aux soins nécessitant une hospitalisation de courte ou longue durée.