SM le Roi, Amir Al Mouminine,

Politique

Le Roi Mohammed VI préside aux cérémonies de l’Aïd El Fitr

le 5 juin 2019


Le Roi Mohammed VI, Amir Al-Mouminine, accompagné du Prince Héritier Moulay El Hassan, du Prince Moulay Rachid et du Prince Moulay Ismail, a accompli, mercredi, la prière de l’Aïd Al-Fitr à la Mosquée Ahl Fès au Mechouar à Rabat, et reçu les vœux en cette heureuse occasion.

En provenance du Palais Royal de Rabat, le cortège royal s’est dirigé vers la Mosquée Ahl Fès, au milieu des vivats et des acclamations des citoyens venus exprimer leurs meilleurs vœux au Souverain, Amir Al-Mouminine, et partager la joie de cette heureuse fête qui couronne le mois sacré de Ramadan.

Après la prière de l’Aïd, l’Imam a prononcé un prêche dans lequel il a souligné que les croyants ont baigné, tout au long du mois de Ramadan, dans un climat de piété, de spiritualité, de bénédiction divine et de recueillement, ajoutant qu’il fut un moment unique, une occasion pour la Oumma Islamique de s’unir autour des valeurs de solidarité, de générosité et de coopération.

Ce mois sacré, a dit l’Imam, est marqué par les causeries religieuses que préside le Roi Mohammed VI, Amir Al Mouminine, et qui se sont érigées, au fil des années, en source de rayonnement intellectuel et civilisationnel et en un espace d’échange scientifique et culturel qui participe à la diffusion des nobles valeurs et préceptes de l’Islam.

L’Imam a rappelé que la célébration de l’Aïd Al-Fitr, qui couronne le mois sacré de Ramadan, constitue une occasion pour rappeler les bienfaits du Très-Haut sur les croyants.

Le Roi a, par la suite, été salué par les Chefs des missions diplomatiques des pays islamiques accréditées au Maroc qui ont présenté leurs félicitations et leurs vœux au Souverain.

Au Palais Royal, le Roi Mohammed VI, Amir Al-Mouminine, a reçu les vœux du Prince Héritier Moulay El Hassan, du Prince Moulay Rachid et du SA le Prince Moulay Ismail.

Le Souverain a également reçu les vœux du Chef du gouvernement, des présidents des deux Chambres du Parlement, des Conseillers du Souverain, des membres du gouvernement, des Hauts commissaires, des présidents des instances constitutionnelles, des directeurs des Cabinets royaux, des beaux-frères du Souverain, des officiers supérieurs de l’Etat-Major général des Forces Armées Royales et de plusieurs hautes personnalités civiles et militaires.