Économie et Finance

RAM va lancer trois nouvelles lignes vers Amman, Abuja et Vienne

le 7 novembre 2018


Royal Air Maroc (RAM) lancera, à partir d’avril prochain, trois nouvelles liaisons au départ de Casablanca vers trois capitales, en l’occurrence Amman (Jordanie), Abuja (Nigeria) et Vienne (Autriche), a fait savoir le PDG de la compagnie, Abdelhamid Addou.

« RAM mise sur le lancement de ces nouvelles liaisons pour cibler de nouveaux clients arabes, européens et africains et renforcer ainsi la place de la compagnie comme transporteur incontournable particulièrement sur le plan africain », a-t-il déclaré en marge de sa participation à la 51ème assemblée générale de l’Union arabe du transport aérien (Arab Air Carriers’ Organization, AACO), qui se tient du 5 au 7 courant au Caire.

La réouverture de la ligne Casablanca-Amman parallèlement au lancement de la liaison Casablanca-Miami « devra nous conforter dans notre objectif d’élargir notre clientèle arabe et de contribuer ainsi à renforcer l’attrait touristique du Maroc », a souligné le PDG de RAM.

Concernant Casablanca-Abuja, a ajouté M. Addou, cette connexion a pour objectif d’étendre le réseau africain de RAM et de raffermir ainsi le positionnement de la compagnie sur le continent.

Parallèlement, RAM va procéder, entre décembre et février prochains, à l’acquisition de 9 avions Boeing (787 et 737) pour renforcer sa flotte et accompagner la dynamique croissante des activités de la compagnie sur tous les plans, a-t-il annoncé.

Selon M. Addou, cette opération s’inscrit dans le cadre du renforcement de la place de RAM parmi les grandes compagnies d’aviation reliant l’Afrique à l’Europe, aux Amériques et à l’Asie depuis le hub de Casablanca avec pas moins de 85 destinations.

Concernant sa participation à la 51ème assemblée générale de l’Union arabe du transport aérien, le PDG de RAM a relevé qu’il entend examiner avec l’ensemble des acteurs participants les stratégies susceptibles d’améliorer le mode de fonctionnement des compagnies arabes et de prospecter des mécanismes pour développer l’industrie aéronautique dans le monde arabe.

Le programme de ce conclave prévoit plusieurs sessions de travail sur l’état des lieux de l’industrie aéronautique dans le monde arabe. Ces séances sont animées par un parterre d’experts arabes et internationaux.

Les participants se penchent également sur l’examen des moyens de développer l’industrie aéronautique et d’apporter des solutions aux différents problèmes rencontrés par les opérateurs arabes de l’aviation.

En outre, les PDG des compagnies arabes tiendront une réunion à huit clos pour trancher sur plusieurs volets inhérents à la gestion administrative et stratégique de l’Union arabe du transport aérien.

LNT avec Map

POUR ALLER PLUS LOIN