M.Abdessamad Sekkal préside la session ordinaire du conseil de la région Rabat-Salé-Kénitra

Économie et Finance

Rabat-Salé-Kénitra: 450 MDH pour la future Cité des métiers et des compétences

le 8 octobre 2019


Le conseil de la région de Rabat-Salé-Kénitra a adopté, lundi lors de sa session ordinaire d’octobre, la convention relative à la création de la Cité des métiers et des compétences (CMC), pour un coût global de 450 millions de DH, financés par le conseil à hauteur de 70 millions.

Ce projet s’inscrit dans le cadre de la feuille de route visant à doter chacune des régions du Maroc d’une CMC, structure pluridisciplinaire aux missions diversifiées devant se positionner comme des leviers stratégiques de la compétitivité et des leviers au service de l’intégration des jeunes dans le marché de l’emploi.

Ces cités qui s’inscrivent dans le cadre de la vision royale pour le développement du système de formation professionnelle au niveau national, offriront des formations diverses dans plusieurs secteurs compte tenu des spécificités et des potentialités de chaque région, de manière à soutenir les activités et métiers liés à l’environnement économique régional, sans oublier l’accompagnement de l’essor des secteurs d’avenir comme le numérique et l’offshoring.

De même, cette session présidée par le président du conseil de la région, Abdessamad Sekkal, en présence du wali de la région de Rabat-Salé-Kénitra, Mohamed Yaakoubi, a été marquée par l’adoption du projet de convention-cadre avec la région de Bruxelles-capitale, de l’accord de partenariat sur le financement et la mise en œuvre du programme de l’économie sociale, de la convention-cadre relative au renforcement de l’efficacité énergétique et au développement de l’usage des énergies renouvelables dans la région et de la convention-cadre de partenariat avec le ministère d’État chargé des droits de l’Homme sur la déclinaison territoriale du Plan national pour la démocratie et les droits de l’Homme.

Le conseil a également approuvé le projet des programmes de développement intégré de la préfecture Skhirat-Témara au titre de 2020-2024, concernant notamment la mise à niveau urbaine, les axes routiers, la restructuration des quartiers sous-équipés et les infrastructures culturelles et sportives, ainsi que le programme de développement intégré de la préfecture de Salé, pour la même période, relatif les structures de base, à la mobilité, au développement durable et à la promotion des investissements.

Parmi les autres projets adoptés, figurent ceux de la réutilisation de l’eau filtrée pour l’irrigation des espaces verts à Rabat (140 MDH), le dédoublement de la route nationale n°27 reliant l’autoroute à Moulay Bouselham (101,5 MDH). Il s’agit aussi et de trois projets de routes classées sur 26,4 km et des ouvrages d’art financés entièrement par le conseil de la région, pour un montant de 47,31 MDH.

Par ailleurs, le Conseil de la région a adopté le projet de budget 2020, qui s’élève à 894 MDH (786 MDH investissement/108 MDH fonctionnement) et approuvé l’élection du reste des membres de ses commissions permanentes, en plus de l’élection de Mehdi El Ghazoui en tant que vice-président de la commission du budget, des affaires financières et de la programmation et de Habib Housseini au poste de vice-président de la commission de l’agriculture et du développement rural.

Cette session a été en outre marquée par la présentation du bilan de l’Agence régionale d’exécution des projets. Ainsi, 25 projets routiers ont été parachevés, 40 projets routiers et 3 ouvrages d’art ont été entamés, en plus de la réalisation des travaux d’équipement en sanitaire et de mise à niveau des établissements scolaires.

LNT avec MAP