Politique

Plus de 200.000 familles ont bénéficié du programme « villes sans bidonvilles », selon l’Habitat

le 22 mai 2018


La secrétaire d’État chargée de l’Habitat, Fatna El Khiyel a affirmé, lundi à Rabat, que 277.583 familles ont bénéficié du programme national « villes sans bidonvilles » depuis son lancement.

Répondant à une question orale sur le programme national « villes sans bidonvilles », présentée par le groupe Authenticité et Modernité à la Chambre des représentants, M. El Khiyel a ajouté que plus de 60.000 familles attendent le déménagement, notant que ce programme ambitionnait d’éradiquer les bidons villes dans 85 villes.

Seulement 58 villes sont déclarées sans bidonvilles

Elle a, toutefois, noté que, jusqu’ici, seulement 58 villes sont déclarées sans bidons villes, soulignant que parmi les problèmes qui entravent le succès du programme, figurent la rareté et le coût élevé de l’immobilier, ce qui entraine le déplacement des familles en dehors des zones urbaines.

La secrétaire d’État a, d’autre part, expliqué que malgré le succès important du programme, il n’a pas atteint ses objectifs, pour plusieurs raisons, notamment l’écart entre le nombre des familles ciblées (270.000 familles) lors de son lancement en 2004 et le nombre des familles révélé après la mise à jour des statistiques (420.000).

Elle a, de même, annoncé que la ville de Brouj sera déclarée, mardi, une ville sans bidonvilles.

 

LNT avec Map