Styles

Octobre Rose 2018 : Quand les marques sensibilisent au cancer du sein

le 5 octobre 2018


Selon les chiffres officiels de la ligue contre le cancer, environ « 54 062 nouvelles personnes sont touchées chaque année par le cancer du sein, qui est le plus répandu des cancers féminins. Près d’une femme sur neuf sera concernée au cours de sa vie ».

Chaque année, le mois d’octobre est, dans le monde entier, consacré à la sensibilisation au cancer du sein. A cette occasion, de nombreuses marques organisent des opérations pour apporter leur soutien et lutter contre ce fléau. Les marques de lingerie, de prêt-à-porter, d’accessoires ou encore de cosmétiques, affichent fièrement le ruban rose, et tentent de s’impliquer dans ce combat.

Stella McCartney a imaginé une collection de lingerie baptisée « Gemma Relaxing », incarnée par la célèbre Kate Moss, qui se dénude pour la bonne cause. La ligne de sous-vêtements, intégralement rose- un choix de couleur qui symbolise la lutte contre le cancer du sein- affiche un style raffiné et élégant sans être trop sophistiqué. La créatrice « voulait que cette ensemble -la première chose qu’elles enfilent le matin- rappelle aux femmes qu’elles doivent veiller à leur bonne santé en se rendant régulièrement chez le médecin ». Les bénéfices seront renversés au « Linda McCartney Centre » de Liverpool au Royaume-Uni, un centre qui propose certains des traitements du cancer du sein, les plus avancés et les plus innovants du pays.

 

Evelyne H Lauder, Co-créatrice il y a 26 ans du célèbre ruban rose, n’a eu de cesse d’engager sa marque pour la lutte contre le cancer du sein. Cette année, Estée Lauder a conçu toute une collection de produits, spécialement pour octobre rose, dont 10% des bénéfices seront reversés à l’association «Le Cancer du Sein, Parlons-en !».

 

Une initiative formidable pour soutenir une cause encore plus noble, alors mesdames, faîtes attention et réfléchissez aux moyens de dépistage à votre disposition. Pour une prévention optimale, un examen clinique de vos seins par un professionnel de santé est recommandé tous les ans dès l’âge de 25 ans.

Enfin, pour finir sur une note un peu plus légère mais non moins préventive, divulguée par Taoussi Reda, médecin radiologue, qui promulgue constamment des conseils aguerris sur ses réseaux sociaux.

 

Tazi Aicha

POUR ALLER PLUS LOIN