Économie et Finance

Nador : Akhannouch lance les travaux d’une station de pompage

le 12 janvier 2019


Le ministre de l’Agriculture, de la Pêche maritime, du Développement Rural et des Eaux et Forêts, Aziz Akhannouch, a procédé, vendredi à la commune rurale d’Ouled Settout (province de Nador), au lancement des travaux de construction et d’équipement d’une station de pompage d’appoint en rive gauche sur l’oued de la Moulouya.

D’un coût global de l’ordre de 100 millions de dirhams (MDH), cette station, dont les travaux de réalisation s’étaleront sur 12 mois, aura une hauteur avoisinant 90 mètres pour un débit de 1,5 m3 par seconde.

Dans une déclaration à la presse, M. Akhannouch a indiqué que le nouveau projet, qui permettra d’assurer l’irrigation d’une superficie d’environ 30.000 ha, est de nature à garantir le drainage de l’eau d’irrigation à partir de l’Oued de la Moulouya vers le canal principal de la rive gauche et fournir une eau de qualité pour l’irrigation en goutte à goutte, tout en permettant de faire face aux éventuels épisodes de sécheresse.

Par la suite, le ministre, qui était accompagné d’une importante délégation de responsables du ministère et de responsables locaux, a procédé, au niveau de la commune Ahl Oued Za (province de Taourirt), à la visite de l’unité de trituration du GIE Ahlaf, réalisée dans le cadre du Pilier II du Plan Maroc Vert au profit de 1.515 bénéficiaires, pour un montant de 14,3 MDH.

Implantée sur une superficie de 20.000 m2 dont 860 m2 couverts, ce projet est doté d’une unité de trituration d’une capacité de 60 tonnes par jour, d’un bassin d’évaporation des margines d’une capacité de 1.600 m3 ainsi que d’un bassin de séchage des grignions d’olives d’une capacité de 650 m3.

Dotée d’une capacité de production de plus de 3.000 tonnes d’olives par an et d’environ 605 tonnes d’huile d’olive, cette unité permettra d’améliorer la qualité de l’huile, la collecte, la valorisation et la commercialisation du produit en plus de la préservation de l’environnement, grâce à l’adoption d’une technologie moderne de traitement des grignons d’olives.

« Créée en 2012, cette unité de trituration regroupe six coopératives issues de trois communes », a fait savoir le président de l’unité Abdellatif Melyani, ajoutant que ce projet, qui a tenu à rassembler les agriculteurs dans un cadre organisé, vise à produire une huile d’olive de très haute qualité et à renforcer la compétitivité du produit local sur le marché international.

M. Akhannouch, qui effectue une visite de terrain dans la région de l’Oriental, s’est enquis, jeudi, de l’état d’avancement de plusieurs projets de développement agricole, lancés dans le cadre du Plan « Maroc Vert », intéressant les domaines de l’irrigation, la production de raisin de table et le développement de la filière de l’olivier.

LNT avec MAP